Politique

La France évacue la base de Kidal pour l’armée malienne et les forces de la « MINUSMA »

La France évacue la base de Kidal pour l'armée malienne et les forces de la « MINUSMA »

Mardi matin, le dernier bataillon des forces françaises Barkhane stationné à Kidal, dans le nord-est du Mali, est parti, selon le commandement général des armées françaises, « le dernier bataillon des forces présentes à la base militaire de Kidal a quitté Gawa Sabah à cinq heures du matin».

Iani a ajouté que « la remise de la base aux forces de l’ONU (MINUSMA) et à l’armée malienne sera définitive d’ici quelques jours », comme il l’a dit, soulignant que cela se fait en coordination avec l’armée malienne, un porte-parole du commandement de l’armée française a souligné qu' »il n’y a pas lieu de dire que la France a abandonné le Mali », il est à noter qu’en juin dernier, le président français Emmanuel Macron a annoncé l’intention de la France de « repositionner sa position militaire » dans la région du Sahel et de changer de stratégie militaire en s’engageant dans une alliance militaire qui comprend des pays européens dirigés par la France, la Force spéciale européenne « Takuya La France cherche à mettre fin à l’opération Barkhane et à réduire les effectifs militaires. Ses soldats au Sahel, de 5 000 à entre 2 500 et 3 000 d’ici fin 2023, et la fermeture de plusieurs de ses bases militaires au Mali.

  La France annonce le maintien de sa présence militaire au Mali
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top