Politique

Nouveaux chefs d’armée nommés, 44 généraux à la retraite en Guinée

Nouveaux chefs d'armée nommés, 44 généraux à la retraite en Guinée

Le président guinéen de transition, le colonel Mamady Domboya, a nommé plusieurs officiers à la tête de l’armée nationale, tandis que 44 autres généraux ont été mis à la retraite, selon un communiqué lu à la télévision publique, le colonel Bala Samoura est devenu, dans le cadre de cette procédure, commandant en chef du commandement de la gendarmerie nationale en tant que directeur de la justice militaire, succédant au général Ibrahima Balde, qui occupait ce poste depuis 2009, avant d’être aujourd’hui retraité.

Avant que le Conseil national pour l’Assemblée et le développement (militaire) ne prenne le pouvoir le 5 septembre, le nouveau commandant suprême de la gendarmerie nationale était le commandant de la branche de Conakry de la gendarmerie nationale, d’autre part, le colonel Sadeba Coulibaly a été promu au poste de chef d’état-major général des armées, en remplacement du général Namouri Traoré, qui occupait ce poste depuis 2010, avant de prendre lui aussi sa retraite, le président de transition a également nommé les nouveaux chefs d’état-major des forces terrestres, navales et aériennes, ainsi que leurs adjoints. Le colonel Abdullah Keto est également devenu le nouvel inspecteur général des forces armées.

Sur le même plan, une source officielle a annoncé, mardi soir, que le président de transition avait renvoyé 44 généraux des différents services de l’armée à la retraite, le communiqué précise que cette mesure incluait également l’ancien président de transition (2009-2010), le général Sekouba Konaté, et son collègue Mathurin Bangura, l’ancien gouverneur de Conakry, tous deux membres du « Conseil national pour la démocratie et le développement » qui avait pris le pouvoir à la suite du décès de l’ancien président Lansana Conté, des suites d’une maladie incurable, le communiqué ajoute que les généraux Purima Condé et Rémé Lamah, les deux anciens ministres respectivement de l’Administration foncière (intérieur) et de la Santé dans le gouvernement de l’ancien président Alpha Condé ont également été renvoyés à la retraite par le chef de l’Assemblée nationale et du Conseil de développement (militaire).

  La CEDEAO impose des sanctions à la Guinée et condamne le Mali pour la détention des forces ivoiriennes
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top