Politique

Gambie : Jammeh refuse de s’allier avec Adama Barrow aux présidentielles de décembre

Gambie : Jammeh refuse de s'allier avec Adama Barrow aux présidentielles de décembre

L’ancien président gambien Yahya Jammeh a dénoncé l’accord entre son parti, l’Alliance pour la réorientation nationale, et le parti de l’actuel président Adama Barrow, le Parti national du peuple, concernant les élections présidentielles prévues le 4 décembre.

Dans une interview en ligne, Jammeh, qui vit en exil en Guinée équatoriale, a ordonné à plusieurs de ses partisans qui se réunissaient dans sa ville natale de Kanilai de s’allier à un autre parti, dans son discours, qui a circulé sur les réseaux sociaux, Jamie a déclaré qu’il rejetait l’alliance avec le parti Barrow, appelant à une alliance avec le parti « Gambia Alliance for National Unity », qui est dirigé par l’ancien ministre de la Justice de son gouvernement. , Cheikh Tejan Haidara, l’annonce d’un accord entre les partis de l’ancien et de l’actuel président, début septembre dernier, a suscité le ressentiment des défenseurs des droits humains, au moment où ils attendent les recommandations d’une commission qui enquête sur les « crimes » de Jammeh depuis deux ans.

L’accord a également provoqué la colère de certains partisans de Jamie, arrivés au pouvoir en 1994 par un coup d’État militaire sans effusion de sang, et perdus aux élections présidentielles de 2017 contre Adama Barrow, et se trouvent depuis en Guinée équatoriale.

  Côte d'Ivoire: le président Alassane Ouattara domine les résultats préliminaires officiels des élections présidentielles
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top