Politique

Le chef du conseil militaire guinéen révèle aux ambassadeurs européens les motifs du coup d’État

Le chef du conseil militaire guinéen révèle aux ambassadeurs européens les motifs du coup d'État

Le président guinéen de transition, le colonel Mamady Domboya, a rencontré vendredi les ambassadeurs de l’Union européenne, et les a informés des raisons qui ont nécessité le renversement du régime dans le pays le 05 septembre dernier, et le « Conseil national du Rassemblement pour le développement » (les militaires) ont pris la barre.

Le conseil militaire a indiqué, dans un communiqué, que son président recevait ses invités à son quartier général au « Palais Mohammed V », non loin du président déchu Alpha Condé (83 ans), qui y est détenu, cherchant leur compréhension après le coup d’État militaire, qui était la seule solution pour construire une société juste et démocratique, selon le communiqué, la même source précise que la rencontre entre Domboya et les représentants des 27 pays visait à informer la communauté internationale des motivations de la prise du pouvoir, avant de les informer que le « Conseil national du Rassemblement pour le développement » cherche à réaliser la réconciliation entre les Guinéens et à construire institutions fortes, garantes de la démocratie, de l’État de droit et de la bonne gouvernance.

D’autre part, le chef du conseil militaire a fait comprendre à ses interlocuteurs que le processus de transition vise aussi à réformer l’administration, en faire un moteur de développement et établir des bases d’une justice indépendante accessible à tous, Domboya a demandé aux ambassadeurs des 27 pays de persuader l’Union européenne d’assouplir sa position envers son pays et la nécessité de continuer à l’aider, comme leurs homologues de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), les ambassadeurs européens qui, comme leurs homologues de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), avaient boycotté la cérémonie d’inauguration, ont indiqué avoir tiré la sonnette d’alarme, plus tôt, pour dénoncer les excès du gouvernement isolé.

  Décret présidentiel portant nomination des 26 membres du Conseil de transition malien
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top