Politique

Macky Sall : l’Afrique ne veut pas être le foyer d’une nouvelle guerre froide

Macky Sall : l'Afrique ne veut pas être le foyer d'une nouvelle guerre froide

Le président sénégalais Macky Sall, président tournant de l’Union africaine, a déclaré que l’Afrique « a assez souffert du poids de l’histoire et ne veut pas être le foyer d’une nouvelle guerre froide, mais plutôt un pôle de stabilité et d’opportunités ouvert à tous ses partenaires, d’une manière mutuellement bénéfique »

Macky Sall a ajouté dans son discours devant la 77e session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, que « Africa Solutions » possède une superficie de « 30 millions de kilomètres carrés, d’énormes ressources humaines, et plus de 60% des terres arables mondiales » ,ainsi que ses richesses minérales et forestières » eau et énergie », Sall a exprimé le désir de l’Afrique « de s’engager avec tous ses partenaires dans des relations qui transcendent les préjugés, et que quiconque n’est pas avec moi est contre moi », appelant à « un pluralisme ouvert qui respecte nos différences », Macky Sall a noté que « le système des Nations Unies, né des cendres de la guerre, ne peut gagner l’adhésion de tous que sur la base d’idéaux communs ».

Les travaux de l’Assemblée générale des Nations unies, qui se tiennent en présence pour la première fois depuis deux ans, se poursuivront jusqu’au 27 septembre, au cours duquel environ 150 chefs d’État ou de gouvernement doivent prononcer des discours, l’assemblée de cette année se tient au milieu de divisions sur les retombées de la guerre en Ukraine, les catastrophes climatiques et l’insécurité alimentaire mondiale.

  ENGIE rationalise ses activités et intègre l'Afrique dans sa Business Unit MESCAT
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top