Politique

Le gouvernement congolais signe un accord sur le retrait des forces de l’ONU

Le gouvernement congolais signe un accord sur le retrait des forces de l'ONU

Le gouvernement congolais a signé un plan avec la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) pour le retrait de ses forces du pays, sans fournir de détails sur le calendrier de celui-ci, la mission de l’ONU déployée dans le pays depuis 1999 a déclaré que le retrait sera « rapide, progressif, organisé et responsable » et qu’il sera mis en œuvre en 3 étapes.

Depuis le début de l’année 2023, le gouvernement congolais a appelé à plusieurs reprises à un départ « rapide » de la mission onusienne, et des discussions devraient débuter au Conseil de sécurité de l’ONU à New York en vue du renouvellement du mandat de cette mission le 30 novembre, il est également prévu de présenter le nouveau mandat de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo le 20 décembre, date des élections présidentielles dans le pays, environ 14 000 soldats de la force de maintien de la paix sont déployés en République démocratique du Congo depuis environ un quart de siècle et son budget annuel est d’environ un milliard de dollars, mais son déploiement n’a pas mis fin aux groupes armés qui existent dans le pays abondance, notamment dans l’est du pays.

Ces dernières années, les demandes populaires visant à quitter la mission de l’ONU se sont multipliées et ses membres ont été soumis à des attaques régulières et sont considérés comme inefficaces face à la violence des groupes armés.

 

  L'Union Africaine rejette la participation du président et du gouvernement de transition aux élections au Tchad
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top