Politique

Lancement de la neuvième session du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique

Lancement de la neuvième session du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique

Aujourd’hui lundi, la neuvième session du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique a débuté sous le titre « Potentiel et solutions de l’Afrique face aux défis de sécurité et à l’instabilité institutionnelle ». Explorer des solutions innovantes et promouvoir la stabilité sur tout le continent noir, le journal sénégalais « Sun Plus » a rapporté sur son site Internet que le forum se tiendra sur deux jours au Centre international de conférences Abdou Diouf « CICAD » à Diamniadio, à environ 30 kilomètres de Dakar, la capitale, avec la participation d’un groupe d’experts. et des acteurs clés, notamment des décideurs et des militaires de tous les continents. Il sera également ouvert au secteur privé, aux institutions d’études et de recherche, ainsi qu’au monde des arts et de la culture.
Selon le journal, le Forum international de Dakar, depuis son lancement en 2014, constitue un événement annuel important qui constitue un cadre distinct pour analyser les principales tendances en Afrique en matière de paix, de sécurité et de développement, notant que la précédente session du forum au cours de l’année 2022 s’est concentré sur la confrontation aux défis de stabilité et de souveraineté en Afrique et a mené une analyse Un avenir résilient pour l’Afrique, elle a indiqué que la session en cours se concentrera sur les effets négatifs de l’épidémie de « Covid-19 » et de la guerre russo-ukrainienne sur les économies des pays, outre les défis sécuritaires, sociaux, économiques et environnementaux du continent. se concentrer également sur la fourniture de solutions aux défis auxquels sont confrontés la paix, la sécurité et le développement sur le continent.
Il devrait émettre un ensemble de recommandations concrètes et applicables à l’intention des décideurs politiques, des forces de défense et de sécurité et des acteurs de la société civile, en plus d’établir des partenariats et une coopération pour de futures initiatives promouvant la paix et la stabilité sur le continent africain.

  Le Tchad propose la formation d'une force conjointe à la frontière avec la Libye
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top