Politique

L’Afrique du Sud annonce la mort de deux soldats et le blessé de trois autres lors d’une mission en RDC

L'Afrique du Sud annonce la mort de deux soldats et le blessé de trois autres lors d'une mission en RDC

L’armée sud-africaine a annoncé que deux de ses soldats avaient été tués et trois autres blessés par un obus de mortier en République démocratique du Congo, tandis que le président Cyril Ramaphosa répondait aux affirmations de l’opposition selon lesquelles ses soldats étaient mal équipés, les Forces de défense nationale sud-africaines (SANDF) ont indiqué dans un communiqué publié sur le site X qu’un obus de mortier est tombé mercredi à l’intérieur d’une des bases militaires du bataillon sud-africain. « À la suite de ces tirs indirects, deux soldats des Forces de défense nationale sud-africaines ont été tués et trois membres des Forces de défense nationale sud-africaines ont été blessés. Les blessés ont été transférés à l’hôpital le plus proche à Goma pour y recevoir des soins médicaux », indique le communiqué. . Les Forces de défense nationale ont ajouté qu’une enquête serait menée sur cet incident.

Le principal parti d’opposition sud-africain, l’Alliance démocratique, a accusé Ramaphosa d’avoir envoyé des troupes dans une zone de guerre sans préparation. Sa déclaration disait : « Il y a deux jours, nous l’avons mis en garde contre le déploiement de troupes supplémentaires dans l’est de la République démocratique du Congo pour la simple raison que les Forces de défense nationale n’ont pas la capacité de mener efficacement une campagne anti-insurrectionnelle contre les rebelles du M23. , et ils ne disposent pas non plus de l’équipement de base nécessaire pour mener à bien la mission, Ramaphosa a reconnu les décès et a défendu la mission sud-africaine en réponse aux questions des journalistes plus tard jeudi. « Oui, nous disposons du matériel militaire nécessaire pour participer à des opérations militaires telles que celles que nous trouvons dans l’est de la République démocratique du Congo », a-t-il déclaré. « Depuis de nombreuses années, l’Afrique du Sud participe à des missions de maintien de la paix dans différentes parties de notre continent».

  La Suède a l'intention de retirer ses forces de la force européenne sur la côte africaine

L’Afrique du Sud a annoncé plus tôt cette semaine qu’elle enverrait 2 900 soldats dans le cadre de sa contribution à la force déployée par le bloc régional d’Afrique australe (SADC) pour aider le Congo à combattre les groupes rebelles dans la région orientale agitée.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top