Politique

En Algérie, les généraux affament le peuple pour préserver les devises étrangères

En Algérie, les généraux affament le peuple pour préserver les devises étrangères

« Mon plus jeune fils souffre d’ostéoporose en raison du manque de consommation de lait puisqu’il est très rare sur le marché en Algérie, et je ne peux pas non plus lui nourrir des bananes à cause de ses prix élevés, car le prix a atteint des chiffres très élevés « . C’est ainsi que la mère de Rafiq, qui est une femme exerçant un emploi modeste dans la capitale algérienne, a répondu avec émotion et colère, commentant la hausse des prix que l’Algérie a connue au cours de la période récente, notamment les prix des marchandises, en particulier les prix des denrées alimentaires …

La tâche de sécuriser le stock stratégique de produits alimentaires de base et d’assurer la sécurité alimentaire en Algérie apparaît comme une tâche difficile à un moment où d’autres pays fournissent tous les produits de base, alors que le consommateur en Algérie manque de liquidité financière pour les obtenir.

C’est pour cette raison le problème de la sécurité alimentaire constitue un vrai dilemme pour les décideurs tandis que les pays voisins comme le Maroc et la Tunisie fournissent des stocks suffisants pour les mois à venir de produits de base, de médicaments et de fournitures médicales dans leurs batailles contre le Coronavirus.

En revanche, dans un pays de plus de 40 millions d’habitants, la tâche de sécuriser les stocks stratégiques semble ne pas être facile, selon ce que notre correspondant a remarqué, surtout après que le gouvernement algérien a décidé de réduire ses importations pour sécuriser ses réserves de devises étrangères, et le ministère du Commerce a décidé en fin de mois dernier d’arrêter l’importation de nombreuses denrées alimentaires pendant une période de trois mois pour préserver les réserves de devises étrangères au vu des répercussions de la propagation du nouveau virus Corona.

  DJ Sbu lance une autre station de radio en ligne

Notre correspondant a suivi les plaintes des citoyens algériens concernant la hausse de certains types de produits tels que la viande rouge et blanc, les bananes, en plus de nombreux légumes et fruits en général, tandis que les généraux affament le peuple algérien pour préserver les devises étrangères.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top