Politique

Tchad: ambiance pré-électorale chargée alors que l’opposition appelle au boycott

Tchad: ambiance pré-électorale chargée alors que l'opposition appelle au boycott

Lors d’une conférence de presse lundi à N’Djamena, au Tchad, au siège du parti Transformateurs du chef de l’opposition Dr Succès Masra, il a qualifié les prochaines élections du 11 avril de mascarade, accusant le régime d’abus, il a présenté aux médias les restes de munitions qui avaient été tirées par la police sur le site politique.

«C’est une blague en quelque sorte mais il s’agit de changer le leadership pour apporter des solutions à la vie des Tchadiens, donc pour nous ce n’est pas une élection en tant que telle, c’est pourquoi nous nous battrons jusqu’au dernier jour le 11 – pour organiser un boycott de ces élections. Bref, empêcher les élections d’avoir lieu. Et si par hasard il devait forcer ce sixième mandat dont le peuple ne veut pas, eh bien, tout le monde aura été pris à partie et je crois que notre objectif sera de rendre le pays ingouvernable car ils ont rendu ce pays invivable pour toute la population tchadienne ».

Le camp de l’autre côté, cependant, ne partage pas le même point de vue, et les appels au report ou à l’annulation des élections ont jusqu’à présent été ignorés par le gouvernement, l’actuel président Deby et candidat à sa propre succession est sorti lundi pour rencontrer ses électeurs dans le 1er arrondissement de la capitale à Farcha.

Alors qu’il les a appelés à livrer un KO aux urnes le 11 avril, il semble que les appels aient été entendus par ceux qui croient encore en l’administration actuelle, Ibrahim Sallé, un partisan local d’Idriss Deby, a une foi inébranlable en son président.

  Guterres appelle à punir les assassins du personnel de MSF au Tigré

«Nous avons déjà beaucoup gagné depuis l’arrivée de M. Deby au pouvoir, mais pour le reste, nous sommes convaincus qu’il achèvera tout. Notre pays a connu plus de 30 ans de guerre, mais depuis son arrivée, beaucoup de choses ont amélioré: la lumière, les routes – il a fait 80%. Il ne lui reste plus que 20%, et nous savons qu’au cours des 6 prochaines années, il accomplira le reste », promettant à Deby une victoire, des jeunes enthousiastes ont libéré leur zèle au siège de Farcha de son parti.

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top