Politique

Algérie : Les généraux utilisent l’épouvantail du terrorisme pour intimider le peuple algérien

Algérie : Les généraux utilisent l'épouvantail du terrorisme pour intimider le peuple algérien

Chaque fois que l’étau se resserre sur les généraux en Algérie, ils sortent leurs trompettes médiatiques pour diffuser l’image de la panique, de la peur et de la destruction au cours de la décennie noire, pour faire faire un choc au citoyen et le laisser se demander ce que ces images cachent et finalement lui confirmer, après la fin de l’effet de choc, que le but n’est pas de lutter contre l’oubli du terrorisme et ses scènes violentes, mais plutôt son but est de revenir à ces images tragiques et de faire taire les souffles des citoyens et leur rappellent ce que le régime des généraux est capable de faire si le peuple algérien ne garde pas le silence et arrête ses sorties pour exprimer son rejet de la situation misérable résultant de l’échec de plusieurs décennies de la gestion des affaires du pays.

Lorsque les généraux ont besoin de terroriser le peuple afin de réprimer le Hirak, ils extraient la terreur des archives de la bibliothèque du terrorisme affiliée aux services de renseignement algériens pour terroriser les honnêtes hommes et faire chanter les citoyens, et ils ne voient aucune objection à publier ce qu’ils ont interdit aux autres, et ne cessent de répétée que « L’État est la notre » et « les médias sont à notre disposition » et les citoyens peuvent boire l’eau de mer avec ceux qui ont exigé la vérité et la justice pour savoir ce qui est arrivé à leur bien-aimé au cours de la décennie noire.

Alors le message est clair de son titre, que l’autorité algérienne ne veut pas que le citoyen oublie et veut lui rappeler qu’elle est capable de faire de sorte que les portes du terrorisme et du meurtre lui soient ouvertes, et qu’elle est celui qui contrôle l’outil du terrorisme pour servir ses objectives et promulgue la loi pour punir les opposants, et que l’Algérien n’est qu’un numéro dans le pays des généraux.

  Algérie : en plein crise de Coronavirus, Sonelgaz coupe le gaz et l'électricité aux établissements de santé
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top