Sport

La KRU exhorte le gouvernement à lever l’interdiction du sport

La KRU exhorte le gouvernement à lever l'interdiction du sport

La Fédération kényane de rugby (KRU) a demandé au gouvernement d’annuler sa décision de suspendre les sports dans le pays.

Le 26 mars, le président Uhuru Kenyatta a suspendu indéfiniment les activités sportives au Kenya dans le cadre d’une série de mesures visant à freiner la propagation du Covid-19 à la suite d’une recrudescence des infections au cours du dernier mois.

Mais dans une réponse publiée mardi, KRU a déclaré que la directive présidentielle priverait de leurs droits de nombreuses personnes qui dépendent du sport pour gagner leur vie.

«La suspension est intervenue à un moment où le rugby kenyan reprenait après une année d’inactivité provoquée par le verrouillage initial et les facteurs qui en découlaient essentiels pour obtenir le feu vert du gouvernement pour reprendre le jeu. Cette période d’inactivité a eu un coût. Nous avons perdu des revenus en raison des annulations d’événements, notamment le Rugby Africa Barthes U20 Trophy, le National Sevens Circuit et le Safari Sevens », a déclaré KRU dans un communiqué.

«Pensez à ces hommes et femmes qui ont contribué au jeu en tant qu’officiels de match, médecins, prestataires de services, vendeurs, journalistes, photographes et diffuseurs – leurs moyens de subsistance ont été touchés et eux, aux côtés de leurs dépendants, ont subi le plus gros de la perturbation.»

KRU a ajouté que depuis le retour de la ligue de premier plan, la Coupe du Kenya, en février, ils ont scrupuleusement adhéré aux directives gouvernementales sur Covid-19 ainsi qu’à celles émises par l’instance dirigeante mondiale du jeu, World Rugby.

«Au moment de la suspension de la ligue le vendredi 26 mars 2021, nous avions effectué un total de 1 551 tests PCR Covid-19, dont 44 ont donné des résultats positifs. Cela donne un taux de prévalence de 2,8 pour cent », a déclaré KRU.

  Mwamba devance les Menengai Oilers pour décrocher le titre de Driftwood 7s

«Nous avons soumis les joueurs et les officiels de match de la ligue de la Coupe du Kenya à des tests réguliers et avons pris les mesures nécessaires, y compris la recherche des contacts et de nouveaux tests dans les cas où les joueurs sont testés positifs pour Covid-19. Nous sommes allés jusqu’à reporter les rencontres dans des cas qui, à notre avis, posaient un plus grand risque pour la santé et la sécurité. Nous avons été préparés et restons prêts à exécuter le jeu pendant cette période difficile.

«Au-delà de la ligue, l’opportunité de préparer efficacement nos équipes nationales pour une série de compétitions internationales, notamment les Jeux olympiques de Tokyo, ainsi que la Coupe du monde de rugby masculin et féminin, est grandement compromise chaque jour qui passe.»

Le Kenya est sur le point d’accueillir le Trophée Barthes Rugby Afrique U20 2021 et les préparatifs ont en effet progressé d’un cran avec la formation d’un comité d’organisation local soutenu par le gouvernement.

KRU a déclaré qu’il craignait qu’avec une autre pause prolongée, les joueurs qui venaient de commencer à se mettre en forme et les équipes techniques perdent tous les gains et perdent leur avantage concurrentiel dans les affectations internationales, car la force et le conditionnement prennent du temps à atteindre.

Les équipes de rugby à sept hommes et femmes du Kenya se sont déjà qualifiées pour les Jeux olympiques de Tokyo et sont actuellement à Dubaï pour les Emirates Invitational 7s, un tournoi de mise au point de haute performance à huit équipes avant les Jeux d’été.

  Le gouvernement rwandais s'associe à Medici Land Governance pour numériser les transactions foncières
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top