Politique

Kenyatta propose cinq recommandations au Conseil de sécurité pour mettre fin aux conflits en Afrique

Kenyatta propose cinq recommandations au Conseil de sécurité pour mettre fin aux conflits en Afrique

Le président kényan Uhuru Kenyatta a condamné le nombre croissant de conflits en Afrique, appelant à une intensification des efforts de résolution des conflits sur le continent, « Il est regrettable qu’il y ait encore de nombreux conflits qui font rage en Afrique, qui nécessitent des efforts concertés pour les contenir, il est temps d’intensifier les efforts de résolution des conflits, en particulier en Afrique », a déclaré le président Kenyatta.

Le Président kényan s’exprimait depuis la présidence dans la capitale, Nairobi, lors d’un hypothétique débat de haut niveau du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la coopération entre l’ONU et les organisations continentales et régionales dans le domaine de la prévention et du règlement des conflits, Kenyatta, l’actuel président du Conseil africain de paix et de sécurité, a déclaré lors de la réunion présidée par le président vietnamien récemment élu Noyn Chuan Phuc que la paix et la stabilité sont une priorité absolue pour l’Afrique.

Il a noté que « près de la moitié des opérations de maintien de la paix dans le monde se déroulent en Afrique, ce qui a poussé l’Union africaine à inscrire l’agenda de paix sur sa liste de priorités et à créer plusieurs structures institutionnelles chargées de prévenir et de résoudre les conflits ».

Le président Kenyatta a présenté cinq recommandations au Conseil de sécurité des Nations Unies, afin d’alléger le fardeau des conflits sur le continent africain, dans ce contexte, il a suggéré de soutenir davantage les efforts de maintien de la paix, compte tenu des dimensions transfrontières des conflits, et de mettre en œuvre des programmes appropriés de désarmement, de démobilisation et de réintégration.

  Prolongé jusqu'en 2030...En savoir plus sur l'Initiative Silencing the Guns en Afrique

Le président kényan a également appelé les Nations Unies à être à l’avant-garde des efforts visant à aider les pays sortant d’un conflit à développer leurs services civils et à fournir davantage d’aide humanitaire dans les zones de conflit.

En ce qui concerne le renforcement des activités de maintien de la paix en Afrique, Kenyatta a exhorté les Nations Unies à recourir davantage aux mécanismes continentaux de résolution des conflits et de consultation.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top