Politique

L’armée des Émirats arabes unis apporte son soutien aux forces dirigées par la France sur la côte africaine

L'armée des Émirats arabes unis apporte son soutien aux forces dirigées par la France sur la côte africaine

Dimanche, les forces armées des Émirats arabes unis ont commencé à opérer des vols logistiques d’appui aérien pour les forces dirigées par la France dans les pays de la région du Sahel en Afrique de l’Ouest, le ministère de la Défense a déclaré que ces voyages soutiennent les efforts de la communauté internationale, conduite par la France, dans la lutte contre le terrorisme dans les pays de la région du Sahel, pour parvenir à la sécurité et à la stabilité, selon l’agence de presse officielle.
Le ministère n’a pas clarifié la signification du « soutien logistique » qu’il fournirait, mais a déclaré qu’il allouerait « un certain nombre de ses vols » au transport de l’aide humanitaire et des secours.
De larges secteurs des peuples des pays de la région du Sahel africain, à savoir le Mali, le Niger, le Burkina Faso, le Tchad et la Mauritanie, accusent la France de piller les richesses de leurs pays, il y a sept ans, une campagne militaire a été lancée sous la direction de la France, dans le but d’éliminer les organisations terroristes dans les pays du Sahel et d’imposer la sécurité dans la région.
Beaucoup, y compris des partisans internationaux de la campagne et des responsables français, estiment que cette campagne a aggravé la crise et se sont retournés contre eux, et recherchent des alternatives pour corriger la voie de la stratégie de stabilité dans la région, selon un rapport de l’International Crisis Group (ICG), organisation non gouvernementale basée à Bruxelles, dont le siège est en février.
Ces dernières années, les EAU, selon des observateurs, se sont coordonnées avec la France à plus d’un niveau dans les régions de la côte africaine et de la Corne de l’Afrique (est), en plus d’autres pays, emmenés par la Libye, riche en huile.
Les Émirats arabes unis et la France font face à des accusations de soutien à la milice de la milice putschiste, Khalifa Haftar, qui a combattu pendant plusieurs années les forces du gouvernement libyen d’accord national, internationalement reconnu, et Abu Dhabi et Paris nient généralement ces accusations.

  L'Union africaine condamne le coup d'État en Guinée et demande la libération du président Condé
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top