Politique

La formation d’un gouvernement de transition au Tchad, avec la participation de l’opposition politique

La formation d'un gouvernement de transition au Tchad, avec la participation de l'opposition politique

 Le Conseil militaire de transition, qui gouverne le Tchad depuis la mort du président Idriss Deby Itno, dimanche, a annoncé la formation d’un gouvernement de transition, plusieurs ministres qui étaient dans le dernier gouvernement dans leurs fonctions antérieures ou dans un autre ministère ont été nommés, selon la liste annoncée par le porte-parole de l’armée, le général Azm Bermandoa Aguna, à la télévision d’État.

Le porte-parole du gouvernement précédent, Sherif Mohamed Zein, a été nommé ministre des Affaires étrangères, poste qu’il a occupé de 2018 à 2020, tandis que Daoud Yaya Ibrahim était en charge de la gestion du ministère de la Défense, portefeuille qu’il détenait sous Idris Deby Itno, en outre, deux membres du parti d’opposition, l’Union nationale pour la démocratie et le renouveau, ont été nommés pour occuper les postes du ministère de l’Éducation de l’élevage et sous-secrétaire général du gouvernement, tandis que l’opposition d’Idriss Déby Itno, Muhammad Ahmad al -Habo, du Parti de la liberté et du développement, a été nommé ministre de la Justice.

Le chef du conseil militaire provisoire, le général Mohamed Idriss Deby, a créé, par décret, un nouveau ministère de la réconciliation et du dialogue, après avoir récemment promis d’organiser un «dialogue global», et le général Mohamed Idriss Deby a été nommé le dernier Premier ministre d’Idriss Deby Itno, Albert Bahimi Badaki, au poste de Premier ministre du gouvernement de transition.

  Tchad et Centrafrique…Un comité neutre pour enquêter sur le meurtre de six militaires
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top