Société

Journée de l’Afrique: les Nations Unies mettent en lumière le patrimoine comme base du relèvement post-COVID

Journée de l'Afrique: les Nations Unies mettent en lumière le patrimoine comme base du relèvement post-COVID

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, à l’occasion de la Journée internationale de célébration du continent africain, << Le patrimoine culturel et naturel riche et diversifié de l’Afrique a un rôle important à jouer dans la réalisation du développement durable, la réduction de la pauvreté et la paix construction et entretien », selon le message du Secrétaire général António Guterres à cette occasion, la Journée de l’Afrique de cette année met en lumière la mise à profit des arts, de la culture et du patrimoine en tant qu’outils pour soutenir la construction de l’Afrique que nous voulons.

La célébration de la Journée de l’Afrique coïncide avec la création de l’Organisation de l’unité africaine – maintenant connue sous le nom d’Union africaine (UA) – en 1963, et offre une occasion annuelle de réfléchir aux défis et aux réalisations des gouvernements et des peuples du continent, selon le Secrétaire général des Nations Unies, Covid-19 a provoqué une récession mondiale et a révélé « de profondes inégalités et vulnérabilités », affirmant qu’il menace de faire exploser les progrès du développement qui n’ont pas été réalisés en Afrique et dans d’autres régions.

La pandémie a également accru les facteurs de conflit en augmentant les inégalités et en révélant la fragilité de la gouvernance dans de nombreux pays – en particulier dans la fourniture de services de base, tels que les soins de santé, l’éducation, l’électricité, l’eau et l’assainissement, l’impact de la pandémie a également été exacerbé par la crise climatique, qui affecte de manière disproportionnée les pays en développement.

Actuellement, il existe un « profond déséquilibre » dans la distribution des vaccins entre les pays, les derniers chiffres révélant que les pays africains n’ont reçu que 2 pour cent des vaccins, selon le plus haut responsable de l’ONU, pour éliminer la pandémie, soutenir la reprise économique et atteindre les objectifs de développement durable (ODD), le Secrétaire général a souligné la nécessité d’un « accès équitable et complet aux vaccins COVID-19 ».

  Lancement de la ZLECAf - à présent, l'Afrique doit réussir
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top