Société

Zimbabwe : le gouvernement rejette les vaccins Johnson et Johnson

Zimbabwe : le gouvernement rejette les vaccins Johnson et Johnson

Le gouvernement a rejeté les vaccins Johnson et Johnson de l’Union africaine en invoquant le manque de capacité recommandée de la chaîne du froid, la première allocation de vaccins Johnson et Johnson est prévue pour août et est soutenue par l’Afreximbank, dans une lettre à Afreximbank datée du 2 juin 2021, le secrétaire aux Finances et au Développement économique, George Guvamatanga, a déclaré que des mesures étaient toujours en place pour établir le cadre de gestion de la chaîne du froid pour les vaccins.

« Le gouvernement du Zimbabwe note qu’une allocation des vaccins Johnson et Johnson est prévue pour août 2021. Cependant, je souhaite informer que le gouvernement du Zimbabwe n’est pas encore prêt à participer à l’allocation d’août car des mesures sont toujours en cours de mise en place. place pour établir le cadre de gestion de la chaîne du froid pour les vaccins, ainsi que sur la gestion des effets indésirables anticipés des vaccins après l’inoculation », a-t-il déclaré.

Guvamatanga a déclaré que le Zimbabwe était engagé dans la prochaine allocation car il espérait que le pays aurait mis de l’ordre dans ses systèmes internes, l’Afrique du Sud a récemment annoncé la reprise des vaccins Johnson et Johnson suite à une suspension temporaire pour un lien possible entre le jab et les caillots sanguins.

  La coalition antigouvernementale en Éthiopie envisage de dissoudre le gouvernement d'Abiy
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top