Société

Afrique du Sud: l’intérêt du public pour le vaccin Covid diminue alors que la peur se propage

Afrique du Sud: l'intérêt du public pour le vaccin Covid diminue alors que la peur se propage

L’Afrique du Sud, qui a peiné à se procurer des vaccins Covid trop rares, trop chers avant de lancer sa campagne de vaccination avec beaucoup de retard, fait désormais face à un rejet inquiétant du vaccin par une partie de sa population.

Devant ce centre de vaccination de Johannesburg, la file d’attente s’allongeait de plus en plus jusqu’à il y a quelques semaines, aujourd’hui, seules trois personnes sont là, perdues dans cet immense gymnase réquisitionné depuis le début de la vaccination de masse en mai, les manches retroussées pour l’injection, garé devant l’entrée, Muzi, un chauffeur de taxi de minibus de 32 ans, le regarde d’un mauvais œil. « J’ai très peur du vaccin », confie-t-il à l’AFP. Il raconte ensuite avoir connu une femme, qui, selon lui, est décédée après avoir été vaccinée : « Elle allait parfaitement bien avant ».

À ce jour, seuls 11 % des adultes sur une population de 58 millions d’habitants sont complètement immunisés. Le pays officiellement le plus touché d’Afrique vaccine actuellement les personnes de plus de 35 ans et s’ouvre vendredi aux personnes de plus de 18 ans. L’Afrique du Sud compte déjà plus de 2,6 millions de cas et près de 78 700 décès, mais malgré les chiffres en constante augmentation, moins de 200 000 personnes par jour se présentent pour se faire vacciner, en deçà de l’objectif de 300 000. Le gouvernement prévoit de vacciner 28 millions de personnes d’ici la fin de l’année, soit 70 % des adultes.

Le gouvernement avait été vivement critiqué pour son retard à se lancer dans la course à l’approvisionnement en vaccins. Mais elle a depuis réussi à obtenir des dizaines de millions de doses et l’Afrique du Sud est même devenue le premier pays du continent à produire localement des vaccins, Lori Bentley, 59 ans, faisait la queue devant le gymnase. Mais dans sa famille, elle est l’une des rares à croire que le vaccin fonctionnera.

  Vantage Data Centers s'étend en Afrique

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top