Société

Organisation mondiale de la santé : seulement 4% de la population africaine a été complètement vaccinée

Organisation mondiale de la santé : seulement 4% de la population africaine a été complètement vaccinée

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré que seuls neuf pays africains avaient atteint l’objectif de vacciner 10% de leur population contre Covid-19 d’ici fin septembre, une statistique qui montre à quel point le continent est en retard sur les taux de vaccination mondiaux.

La norme a été fixée cette année, dans le cadre des efforts visant à pousser chaque pays à vacciner au moins 40 % de sa population d’ici fin 2021.

Le Dr Richard Mihigo, coordinateur du Programme de l’Organisation mondiale de la santé pour le développement de vaccins en Afrique, a déclaré lors d’une conférence de presse que seulement 4% de la population africaine avait reçu une vaccination complète, et qu’il restait encore un long chemin à parcourir pour atteindre le objectif de fin d’année, sur les neuf pays qui ont atteint l’objectif, ceux dont la population est relativement faible, y compris les nations insulaires telles que Maurice et les Seychelles, qui ont entièrement vacciné les deux tiers de leur population, bien que le taux d’infection en Afrique soit généralement resté inférieur à celui des autres continents, de faibles niveaux de vaccination augmentent le risque d’émergence de nouvelles variantes alors que le virus continue de se propager, ont déclaré les experts.

L’Organisation mondiale de la santé dispose de données fiables sur 52 des 54 pays africains – l’Érythrée n’a pas fourni de statistiques, la Tanzanie n’a fourni que des chiffres partiels – environ la moitié d’entre eux ont vacciné moins de 3 % de leur population, y compris bon nombre des pays les plus peuplés, tels que comme le Nigeria, le Congo, le Kenya et l’Ouganda, le continent a souffert d’une pénurie de vaccins, aggravée par des pénuries de fournitures de la Global Vaccine Sharing Initiative Covax. Les pays riches qui se sont engagés à soutenir l’initiative ne lui ont donné qu’une petite partie des doses promises.

  Algérie : plusieurs vacanciers ont été victimes d’empoisonnement et d’évanouissement en raison de la pollution des plages

Les pays les plus riches ont dominé la majorité des doses de vaccins COVID-19 dans le monde. La tendance était la même en Afrique, où les pays aux économies plus avancées, dont l’Afrique du Sud, le Maroc et le Botswana, ont surclassé leurs voisins les plus pauvres.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top