Société

Les manifestants du changement climatique à Nairobi demandent une compensation aux pays riches

Les manifestants du changement climatique à Nairobi demandent une compensation aux pays riches

Des centaines de manifestants sont descendus dans les rues de Nairobi samedi pour exiger que les pays riches fassent plus pour lutter contre le changement climatique en Afrique, des régions du Kenya ont été dévastées par la pire sécheresse en quarante ans, que beaucoup imputent au réchauffement climatique, et les militants disent que les pays industrialisés devraient les indemniser pour leurs pertes, Duncan Omwami était l’un des militants participants.

« Rappelez-vous du rapport du [GIEC, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat], 96 % des émissions sont émises par les pays du Nord, « 4 % sont émis par les pays du Sud, l’Afrique à notre position, avec seulement 4%, nous ne sommes pas en mesure d’apporter une grande contribution à ces émissions, nous exigeons donc que le Nord mondial paie pour les pertes et les dommages », la marche a eu lieu dans le cadre de l’Alliance panafricaine pour la justice climatique, le mouvement basé sur la jeunesse organise des marches de rue et des manifestations exigeant que les nations les plus riches paient pour les énormes dommages causés aux terres des petits agriculteurs et des éleveurs à travers l’Afrique, une autre manifestante, Elizabeth Wathuti, a déclaré : « Ces catastrophes et ces défis ne se produisent pas seulement au Kenya, ils se produisent sur tout le continent africain. Et c’est un continent qui a le moins contribué à la crise climatique, mais qui continue à en supporter le plus.

« Nous demandons donc aux pays qui ont le plus contribué à cette crise de ne pas abandonner ces communautés en première ligne à leur sort, mais qu’ils intensifient et respectent les engagements qu’ils ont pris en matière de financement climatique », en septembre 2021, près de 3,5 millions de Kenyans ont été victimes de conditions météorologiques extrêmes, le gouvernement l’ayant déclaré catastrophe nationale, au cours de la même période, environ 200 000 personnes ont été déplacées par les inondations.

  "Je suis déterminée à servir fièrement notre pays de la meilleure façon possible", Lalela Mswane alors qu'elle affronte Miss Univers

 

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top