Société

En Algérie, les citoyens qui vivent dans des huttes en tôle craignent que leurs nouveaux habitats soient donnés à d’autres personnes

En Algérie, les citoyens qui vivent dans des huttes en tôle craignent que leurs nouveaux habitats soient donnés à d'autres personnes

En Algérie, de nombreuses familles, qui vivent dans des bidonvilles du Hay SALIBA à Oued Smar dans la Wilaya de la capitale en Algérie, réclament leur déportation vers des logements sociaux décents au lieu de ces endroits pleins de marais d’étain et des eaux usées, qui ont affecté négativement leur vie et celle de leurs enfants pendant plusieurs années, à un moment où les autorités locales ont confirmé l’admissibilité de ces familles à recevoir leurs résidences, qui ont été programmées au cours des dernières années.
Là où un représentant des habitants du Hay SALIBA construit en tôle a confirmé que leur présence dans le quartier a dépassé 10 ans sans que les autorités locales n’interviennent dans cette situation.
Le porte-parole a exprimé les craintes des familles d’exclure leurs demandes de logement et de les faire passer à des bénéficiaires affiliés aux généraux et au Président, en plus de ne pas porter leurs revendications qu’ils ont soulevées dans la récente protestation sérieusement en les déplaçant au plus vite, surtout avec la grande détérioration de leur logement en tôle et l’absence des conditions minimales de vie dans celui-ci, exprimant la crainte des habitants du quartier de leur exclusion des déportations à venir et de leur séjour dans ces maisons chaotiques pendant plus d’années encore.

  Martin Griffiths se rend en Somalie pour en savoir plus sur les efforts de réponse humanitaire pour les personnes touchées par la sécheresse
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top