Société

Du bidonville à la renommée mondiale, la marque de mode kenyane « LooksLike Avido »

Du bidonville à la renommée mondiale, la marque de mode kenyane "LooksLike Avido"

Dans un vaste quartier informel au cœur de Nairobi, un jeune homme change la donne dans le monde de la mode. Dans l’atelier de David Ochieng dans le bidonville de Kibera, chaque point est réalisé avec une grande précision pour donner naissance à des tenues de qualité, David a créé sa marque de mode « Lookslike Avido » à partir de l’inspiration qu’il a tirée de son temps en tant que danseur. Ses tenues personnalisées à l’époque étaient appréciées par de nombreuses personnes et il a donc décidé de s’essayer à la mode.

« LooksLike Avido » a connu une croissance massive et a réussi à percer dans le monde de la mode internationale, ce dont Ochieng est très fier et désireux de le partager, « Jusqu’à présent j’ai pu habiller des gens comme Chronixx, j’ai pu habiller Buju Bunton, j’ai pu habiller Ty Dolla Sign, Bruno Mars, Alaine, Cécile, Christopher Martin, Romain Virgo, Jah Cure et puis plus tard nous avons aussi travaillé avec Beyoncé pour Black Is King », raconte-t-il, Ochieng s’empresse d’ajouter que l’album a mis en avant sa marque comme l’une des entreprises de mode qui soutenait la nature humaine et soutenait également la façon dont les gens vivent dans la société », 20 % de chaque vente réalisée par « Lookslike Avido » est reversée à la fondation Avido pour aider à des projets d’autonomisation de la communauté et à l’éducation d’étudiants brillants du bidonville.

« Nous avons des programmes comme le programme de couture, à part le programme de couture, ce programme de couture est comme si nous formions des femmes sourdes et des jeunes mères à faire des vêtements. Une fois qu’elles savent comment faire des vêtements, nous pouvons les présenter à des personnes qui peuvent leur donner stage ou ils peuvent chercher leur propre stage, puis une fois qu’ils sont vraiment bons en couture, nous pouvons les présenter à des personnes qui peuvent les embaucher ou ils peuvent créer leur propre entreprise », de nombreux bénéficiaires de la fondation Avido sont désormais assurés d’un avenir meilleur grâce aux efforts déployés par David pour changer des vies. L’une d’elles, Esther Nduku.

  La Banque mondiale fournit 80 millions de dollars pour améliorer la qualité de l'éducation au Mali
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top