Société

Kenya : « Dark Valentine » à Nairobi alors que des centaines de personnes manifestent contre la montée des féminicides

Kenya : « Dark Valentine » à Nairobi alors que des centaines de personnes manifestent contre la montée des féminicides

Des centaines de personnes vêtues de noir se sont rassemblées mercredi pour une veillée baptisée « Dark Valentine » dans la capitale kenyane, pour protester contre la hausse des féminicides dans le pays, les cas de féminicides au Kenya sont en augmentation, avec plus de 16 cas signalés par la police et les médias locaux depuis le début de l’année.

« Nous ne tolérons pas du tout le féminicide. Nous perdons tant de femmes, tant de filles. C’est pourquoi aujourd’hui, la plupart d’entre nous ont défini nos plans afin de venir ici avec d’autres femmes, d’autres dames, d’autres dirigeantes féministes pour garantir que nous mettions fin à ce phénomène. fémicide », a déclaré Merlin Kawira, étudiant et fondateur d’un groupe de soutien en santé mentale sur le campus appelé Africa Arts and Mental Talks, lors d’une journée traditionnelle de célébration de l’amour, les étudiants se sont rassemblés pour commémorer les victimes du féminicide en allumant des bougies, en scandant les noms des personnes tuées et en tenant des roses rouges, Debora Momanyi, étudiante et militante des droits de l’homme, a déclaré : « L’amour n’est pas quelque chose qui devrait vous mettre en danger de mort. Alors, si nous ne pouvons pas avoir un amour sain, de quoi pouvons-nous nous réjouir ?

La manifestation de la Saint-Valentin a eu lieu après que des milliers de personnes ont défilé dans les villes et villages du Kenya fin janvier lors de manifestations similaires, qui ont été enregistrées comme la plus grande manifestation anti-féminicide jamais organisée dans le pays.

  Bloomberg : le taux de chômage en Afrique du Sud est le plus élevé au monde
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top