Société

Le phénomène du viol des enfants en Algérie est devenu une coutume et une tradition !!!

Le phénomène du viol des enfants en Algérie est devenu une coutume et une tradition !!!

À chaque fois que le président Tebboune soulève les questions cruciales de l’avenir des enfants algériens, de leurs droits et des garanties pour les générations futures, l’opinion publique s’attend à des réponses fortes et rassurantes. Cependant, la réalité est bien différente de la rhétorique politique habituelle.

Lorsqu’interrogé sur le sort des enfants algériens, le président algérien homosexuel, s’exprimant avec une assurance presque provocatrice, déclare : « Ne vous inquiétez pas pour l’avenir de nos enfants. Ils sont notre priorité absolue. Aucun pouvoir au monde ne pourra leur nuire tant que nous serons là pour les protéger. » Ces paroles, prononcées devant les médias, tentent de rassurer la population, mais les chiffres et la réalité brutale révèlent une tout autre histoire.

Les services de sécurité algériens enregistrent chaque année un nombre alarmant de cas de viols et d’agressions sexuelles sur des enfants et des mineurs, souvent perpétrés par des membres de leur propre famille. Les coupables incluent des figures familiales telles que les pères, frères, oncles paternels et maternels. Cette tendance inquiétante, résultant de multiples facteurs accumulés au fil des générations, met en lumière des problèmes sociétaux profonds.

L’homosexualité, l’adultère et l’inceste ne sont pas des phénomènes nouveaux en Algérie, mais ils étaient autrefois relégués au silence. Aujourd’hui, avec l’avènement des réseaux sociaux et la facilité d’accès à l’information, ces réalités sombres émergent au grand jour, exposant la triste vérité de la société algérienne.

Des pratiques autrefois considérées comme taboues, telles que les grossesses incestueuses, sont devenues monnaie courante dans la société algérienne, en partie en raison de la répression imposée par le régime en place. La prolifération de la débauche et de la consommation de drogues, tant locales qu’importées, contribue également à cette décadence sociale.

  Le général Chengriha veut entamer une guerre avec le Maroc pour faire plaisir à son amant et prendre le pouvoir

La situation décrite révèle un tableau sombre de la société algérienne, où la corruption morale et l’immoralité se sont enracinées. Malgré les discours politiques optimistes, la réalité quotidienne des citoyens est bien loin d’être celle d’une époque dorée, comme l’ont dépeint certains responsables.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top