Société

Le fléau de la propagation des enfants illégitimes : Un regard sur l’Algérie contemporaine

Le fléau de la propagation des enfants illégitimes : Un regard sur l'Algérie contemporaine

En Algérie, le phénomène de propagation des enfants illégitimes et des personnes de père et de lignée inconnue n’est pas le résultat d’aujourd’hui ou d’hier, mais remonte plutôt à l’époque des Ottomans jusqu’au règne des généraux d’aujourd’hui, accumulant ainsi de nombreux problèmes dans lesquels le pays est embourbé depuis l’indépendance imaginaire et l’occupation de la bande militaire pour gouverner le pays par la force des armes.

En effet, depuis cette période, l’Algérie a connu la pire période de son histoire. Durant cette période, il y a eu la propagation des maisons de prostitution, autorisées ou non, dans toutes les wilayas d’Algérie, du nord au sud et d’ouest en est, avec un taux élevé d’abstention au mariage, de célibat dans la société algérienne, coïncidant avec une augmentation de l’indice de pauvreté, du chômage et de l’ignorance, entraînant la présence de millions d’enfants sans identité et de filiation inconnue.

Ce que nous avons atteint aujourd’hui en termes de prostitution bon marché, de propagation de la corruption et de l’homosexualité en Algérie, avec une augmentation effrayante du nombre d’enfants illégitimes, est dû à un plan infernal et à un étrange mélange avec lequel jouent les généraux avec le peuple opprimé. Afin que le citoyen perde sa concentration et sa conscience de ce qui se passe autour de lui en termes de vol de nos richesses et de contrôle de notre destin comme des esclaves, les généraux fournissent tous les tabous, les drogues, les substances intoxicantes et facilitent le sexe, l’homosexualité et les relations interdites dans la société algérienne. Le pays est inondé de prostituées et de garçons de toutes les wilayas et villages, dont la plupart appartiennent aux renseignements militaires. En effet, la prostituée prend son salaire du client et en même temps du renseignement militaire, car elle est également une informatrice du régime corrompu, et les garçons exercent également le même métier et de la même manière la sale mission.

  13 migrants meurent dans le chavirement d'un bateau au large du Sénégal

De plus, les généraux ont commencé à les exporter à l’étranger à des fins de renseignement dans les pays voisins, les États du Golfe, et l’Europe, et profitent également de l’introduction des euros et des riyals du Golfe pour augmenter leurs rendements et leur richesse scandaleuse. Ils ne se soucient pas que les adultères se répandent en Algérie et noient le pays dans la corruption et la honte. C’est plutôt ce que les généraux recherchent : un peuple perdu n’ayant ni origine, ni passé, ni avenir afin de faciliter son contrôle et de le faire vivre dans l’humiliation et la disgrâce tout au long de sa vie. Les dernières statistiques révèlent que plus de dix mille enfants illégitimes sont jetés chaque mois dans les granges des poubelles ou à proximité des maisons et des mosquées. Alors, quand arrêterons-nous cette corruption de se propager en Algérie?

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top