Société

L’Ouganda s’attaque à la fièvre jaune avec une nouvelle obligation de voyage

L'Ouganda s'attaque à la fièvre jaune avec une nouvelle obligation de voyage

L’Ouganda a lancé une campagne nationale de vaccination contre la fièvre jaune pour aider à protéger sa population contre la maladie transmise par les moustiques qui constitue depuis longtemps une menace, à la fin du mois d’avril, les autorités ougandaises avaient vacciné 12,2 millions des 14 millions de personnes ciblées, a déclaré le Dr Michael Baganizi, responsable de la vaccination au ministère de la Santé, l’Ouganda exigera désormais que tous ceux qui voyagent à destination et en provenance du pays aient une carte de vaccination contre la fièvre jaune en tant que réglementation sanitaire internationale, a déclaré Baganizi.

Les autorités ougandaises espèrent que cette exigence obligera davantage de personnes à se faire vacciner contre la fièvre jaune dans un climat général d’hésitation à la vaccination qui inquiète les prestataires de soins de santé dans ce pays d’Afrique de l’Est, les centres de vaccination dans la capitale, Kampala, et ailleurs comprenaient des écoles, des universités, des hôpitaux et des administrations locales, avant cela, les Ougandais payaient généralement pour se faire vacciner contre la fièvre jaune dans des cliniques privées, pour l’équivalent de 27 dollars, l’Ouganda, avec 45 millions d’habitants, est l’un des 27 pays du continent africain classés comme à haut risque d’épidémies de fièvre jaune. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, il y a environ 200 000 cas et 30 000 décès dans le monde chaque année dus à la maladie, l’épidémie la plus récente en Ouganda a été signalée plus tôt cette année dans les districts centraux de Buikwe et Buvuma.

La fièvre jaune est causée par un virus transmis par la piqûre de moustiques infectés. La majorité des infections sont asymptomatiques. Les symptômes peuvent inclure de la fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête, une perte d’appétit et des nausées ou des vomissements, selon l’OMS, en Ouganda, la plupart des gens se font vacciner contre la fièvre jaune lorsqu’ils se rendent dans des pays comme l’Afrique du Sud qui exigent une preuve de vaccination à l’arrivée.

  L'Ouganda impose un couvre-feu et ferme des lieux de culte et de divertissement pour arrêter la propagation d'Ebola
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top