Société

Facebook pour accroître la transparence des publicités politiques au Kenya et en Éthiopie

Facebook pour accroître la transparence des publicités politiques au Kenya et en Éthiopie

Facebook étend deux initiatives axées sur l’augmentation de la transparence et des contrôles sur les questions sociales, les publicités électorales et politiques à plus de pays à travers le monde, dont l’Éthiopie et le Kenya.

La première vise à permettre aux gens d’avoir plus de contrôle sur les publicités qu’ils voient sur leurs flux, ce qui implique la création de contrôles qui permettent aux gens de voir moins de problèmes sociaux, d’annonces électorales et politiques.

Cette expansion fait suite au déploiement aux États-Unis et au Brésil en 2020 et couvre 98 pays supplémentaires, dont l’Éthiopie et le Kenya, qui organiseront des élections générales en mai et en 2022 respectivement.

Les publicités politiques jouent un rôle important dans chaque élection. Les commentaires reçus des utilisateurs de Facebook étaient qu’ils voulaient avoir la possibilité d’en voir moins sur leurs flux Facebook et Instagram. » A déclaré le directeur des politiques de Facebook, Afrique, Kojo Boakye.

Les utilisateurs peuvent activer les contrôles des problèmes sociaux, des publicités électorales et politiques en ajustant leurs préférences en matière de sujets publicitaires sur Facebook.

En outre, Facebook étend l’application des publicités sur les questions sociales, les élections et les politiques à 20 pays supplémentaires.

Auparavant, les annonceurs de ces pays peuvent avoir choisi d’utiliser ces outils. Désormais, ils devront passer par le processus d’autorisation et placer des clauses de non-responsabilité «Payé par» sur leurs annonces. Cela inclut toute personne qui crée, modifie, publie ou suspend des publicités faisant référence à des personnalités politiques, à des partis politiques ou à des élections (y compris les campagnes «sortez du vote»). Les publicités seront également enregistrées dans la bibliothèque d’annonces de Facebook pendant sept ans.

  Madagascar : La famine oblige les familles à manger des insectes
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top