Société

Le Rwanda est en tête de la région pour la vaccination contre le Covid-19

Le Rwanda est en tête de la région pour la vaccination contre le Covid-19

Alors que le déploiement mondial des vaccins s’accélère, l’Afrique de l’Est reste sur ses gardes car elle est considérablement en retard en matière de vaccination par rapport à d’autres parties du monde, augmentant le risque que la région ne parvienne pas à contenir la pandémie en cours.

La région fait face à un risque réel de ne pas réussir à obtenir des doses suffisantes à temps pour vacciner au moins 60% de sa population et obtenir une immunité collective pour contenir un virus en mutation et la menace imminente de la troisième vague d’infections à coronavirus.

Pire encore, la majorité des pays de la région n’ont pas de plan de déploiement rapide. Le déploiement de campagnes de sensibilisation efficaces pour lutter contre l’hésitation à la vaccination est également un défi majeur car beaucoup restent sceptiques.

Ceci, couplé à un accès limité à des doses suffisantes, signifie que la région marche sur la corde raide – le risque d’escalade de la crise sanitaire en cours et de dommages économiques prolongés.

Cette semaine, l’Afrique devrait dépasser la barre des quatre millions d’infections à Covid-19 depuis le premier cas confirmé du continent en février 2020, selon les estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Plus de 106 000 vies ont été perdues à ce jour.

Selon l’OMS, 10 pays ont commencé la vaccination en utilisant des vaccins financés par Covax, tandis que 10 autres ont commencé avec des vaccins achetés en dehors de l’établissement Covax – soit bilatéralement, soit par le biais de dons. Plus de 518 000 doses de vaccins fournis par Covax ont été administrées.

  Une mauvaise saison des pluies annonce une "catastrophe humanitaire" dans la Corne de l'Afrique

À l’exception du Rwanda qui a jusqu’à présent vacciné plus de 200 000 personnes en une semaine après avoir reçu ses premières doses, les progrès de la vaccination restent lents au Kenya et en Ouganda qui ont jusqu’à présent vacciné moins de 100 000 personnes.

Au 11 mars, le Rwanda avait vacciné 238 942 personnes, dont des agents de santé de première ligne, des personnes âgées de 65 ans et plus, des personnes souffrant de maladies chroniques, des personnes handicapées et des enseignants.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top