Société

Lancement d’un plan d’aide humanitaire pour éviter une famine imminente au Soudan du Sud

Lancement d'un plan d'aide humanitaire pour éviter une famine imminente au Soudan du Sud

Alors que les niveaux de faim s’intensifient au Soudan du Sud en raison de la violence, du changement climatique et de la pandémie de COVID-19, les Nations Unies ont lancé un plan d’intervention humanitaire pour apporter une aide vitale à 6,6 millions de personnes, dont 350 000 réfugiés.

Le plan de réponse humanitaire demande 1,7 milliard de dollars pour financer les efforts des agences des Nations Unies et des partenaires au Soudan du Sud en 2021.

Jans Larquet, porte-parole du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, a déclaré que le Soudan du Sud est confronté aux niveaux les plus élevés d’insécurité alimentaire et de malnutrition depuis son indépendance il y a 10 ans.

Selon le plan d’intervention, 8,3 millions de personnes à travers le pays, y compris les réfugiés, ont besoin d’assistance. Ce nombre est de 800000 de plus que le nombre de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire en 2020.

Lors de la conférence de presse régulière des agences des Nations Unies à Genève, Larquet a déclaré que les actes de violence et les conflits locaux dans de nombreuses régions du sud du Soudan ont conduit à une augmentation des besoins humanitaires. Il a ajouté que les effets du COVID-19 sur les marchés, les services et la capacité des personnes à se déplacer ont accru leurs vulnérabilités.

Le Soudan du Sud devrait encore connaître cette année des inondations dévastatrices. Environ un million de personnes ont été touchées par des inondations en 2020 et 2019.

Le porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires s’est dit préoccupé par le fait que la période de soudure de mai à juillet serait la plus abrupte de l’histoire. Il a déclaré que les priorités du plan de réponse seront axées sur le maintien de l’acheminement de l’aide aux zones les plus exposées à l’insécurité alimentaire et la préparation de la saison des pluies qui pourrait être dévastatrice.

  Ouganda : la thérapie au venin d'abeille comme médecine alternative
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top