Société

L’OMS lance l’initiative Viral Facts Africa pour lutter contre la désinformation dangereuse pour la santé

L'OMS lance l'initiative Viral Facts Africa pour lutter contre la désinformation dangereuse pour la santé

Viral Facts Africa, première initiative africaine du genre pour lutter contre la désinformation en ligne sur la santé, a été lancée aujourd’hui par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et un réseau d’organisations de vérification des faits et d’organismes de santé publique de premier plan.

Viral Facts Africa tirera parti des connaissances et de la portée d’un réseau unique de 14 organisations pour contrer la désinformation sur la santé à mesure qu’elle se propage et pour «inoculer» les gens contre les mensonges. L’initiative commence par des vérifications des faits sur la santé, des explications, des briseurs de mythes et des messages de désinformation optimisés pour être partagés sur Facebook, Twitter et Instagram.

«Les fausses déclarations peuvent se propager plus rapidement que le COVID-19 lui-même, souvent parce qu’elles sont simples, visuelles et exploitent nos émotions. Viral Facts Africa vise à démystifier rapidement les mythes là où ils se propagent, et à aider les gens à trier les faits qui sauvent des vies du bruit. Ensemble, nous pouvons arrêter les rumeurs virales en partageant des faits viraux », a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique.

Les informations sur le COVID-19 ont été partagées et vues plus de 16 milliards de fois et mentionnées plus de 6 millions de fois sur Twitter et sur des sites d’information en ligne entre novembre 2020 et mars 2021 dans les 47 pays de la Région africaine de l’OMS, selon UN Global Pulse, L’initiative mondiale du Secrétaire général des Nations Unies sur les mégadonnées et l’intelligence artificielle.

  Innovation en Afrique lors de la célébration influente du centenaire du Rotary Afrique

De même, dans la Région africaine de l’OMS, les mentions de vaccins ont augmenté de plus de 300% pour atteindre plus de 675 000 entre décembre 2020 et février 2021 par rapport aux deux mois précédents. Le lancement de Viral Facts Africa intervient alors que 90 millions de vaccins COVID-19 supplémentaires devraient arriver en Afrique dans les mois à venir.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top