Société

Facilité africaine d’appui juridique: le conseil d’administration salue le soutien des clients face à Covid-19

Facilité africaine d'appui juridique: le conseil d'administration salue le soutien des clients face à Covid-19

Le conseil d’administration de la Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) s’est réuni pour faire le point sur ses progrès au cours de l’année écoulée, notant sa solide performance dans la fourniture de solutions à ses clients pendant la pandémie de Covid-19, le Conseil a approuvé le projet de rapport annuel et les états financiers 2020 de la Facilité, approuvant la prorogation du mandat de la Facilité et notant que ses services restaient pertinents et en forte demande.

Le conseil d’administration a salué la solide performance de l’ALSF en 2020, en particulier sa réponse aux clients pendant la pandémie de Covid-19, y compris le service de la dette et les renégociations de contrats. Stephen Karangizi, directeur et chef de la direction, a déclaré que l’ALSF continuerait à aider les pays africains à répondre à la pandémie grâce à ses installations de soutien d’urgence et ses ressources en ligne de renforcement des capacités, entre autres.

Depuis sa création en 2008, l’ALSF a soutenu plus de 290 projets dans 45 pays.

L’ALSF a reçu 39 projets approuvés dans les secteurs de la dette souveraine, des industries extractives et de l’énergie. Celles-ci comprenaient la fourniture d’un appui juridique et technique à la Somalie dans les négociations conduisant à l’annulation d’environ 58% de la dette du pays envers les créanciers commerciaux (bit.ly/3xbmZNw).

La Facilité a également soutenu des projets d’énergie verte tels que le premier processus d’approvisionnement concurrentiel d’Eswatini pour développer une installation solaire photovoltaïque de 40 MW et le développement au Gabon de trois centrales hydroélectriques d’une capacité totale de production d’environ 125 MW. Le Conseil a salué le soutien opportun de l’ALSF pour aider les pays africains à faire face aux défis de la pandémie.

  NIMC du Nigéria est le pionnier du premier écosystème d'identité mobile en Afrique

Créée par la Banque africaine de développement en 2008, l’ALSF fournit une assistance juridique et technique pour aider les gouvernements africains à négocier des transactions commerciales complexes dans les secteurs du pétrole et du gaz, des mines et de l’énergie, ainsi que dans les projets de partenariat public-privé et le traitement de la dette souveraine. et les problèmes de litige avec les créanciers.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top