Sport

Le légendaire entraîneur de rugby du Kenya, Benjamin Ayimba, est décédé à 44 ans

Le légendaire entraîneur de rugby du Kenya, Benjamin Ayimba, est décédé à 44 ans

Benjamin Ayimba, le seul entraîneur à avoir remporté au Kenya son tout premier titre HSBC Sevens Series, est mort.
Ayimba, 44 ans, est décédée vendredi soir dans un hôpital de Nairobi après une longue bataille avec de nombreuses complications dont le paludisme cérébral.
La Kenya Rugby Union (KRU) a confirmé la disparition du tacticien alors que les hommages coulaient pour un homme considéré comme une véritable légende du jeu.
« C’est avec une grande tristesse que nous annonçons la mort de Benjamin le vendredi 21 mai 2021. Benjamin a succombé aux multiples complications pour lesquelles il était traité au cours des deux derniers mois », a déclaré le porte-parole de la famille d’Ayimba, Oscar Osir, à KRU. leur site Web.
La contribution d’Ayimba au rugby peut être mieux résumée par la victoire historique 30-7 du Kenya contre les Fidji lors de la finale du HSBC Sevens 2016 à Singapour.
La détérioration de son état de santé a été rendue publique le 9 mai par la famille dans son appel à l’aide financière à Carter pour la facture croissante de l’hôpital.
Avant de rejoindre Cornish Pirates (Angleterre) entre 2003 et 2005, Ayimba a aidé Impala à remporter trois titres du circuit national à sept au Kenya en 1999, 2000 et 2001 avant de passer à Nondescripts en 2002.
Il faisait partie des équipes du Kenya Sevens qui ont participé aux tournois de la Coupe du monde de rugby à 7 en Argentine et à Hong Kong en 2001 et 2005 respectivement, ainsi qu’à l’équipe des Jeux du Commonwealth de 1998, 2002 et 2006.
Ayimba a entraîné l’équipe du Kenya Sevens entre 2006 et 2011, où ils ont remporté leur toute première finale de la Série mondiale en 2009 à Adélaïde, en Australie. La même année, il a mené Shujaa à sa première demi-finale de Coupe du monde de rugby à sept à Dubaï.
Après avoir été licencié sans cérémonie en 2011 par KRU, Ayimba est revenu pour un deuxième passage en tant qu’entraîneur-chef du Kenya Sevens où il a servi entre 2015-16, une période au cours de laquelle il a guidé le Kenya vers sa toute première apparition aux Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.
Il venait d’entrer dans l’histoire en tant que premier entraîneur à avoir conduit Shujaa à un premier podium au titre des World Series à Singapour.
Au moment de sa disparition, Ayimba était le directeur technique de la Kenya Rugby League et le pionnier fondateur de la Rugby League, une aile commerciale divisée qui est principalement mise en place au Kenya par d’anciens joueurs perçus comme faisant partie des mauvais livres du Kenya Rugby. »
Le président de la Fédération kenyane de rugby à XV, Quicks Nyakwaka, a également présenté ses condoléances.

  La CMA autorise Family Bank à exercer l'option chaussure verte sur les obligations à moyen terme sursouscrites au Kenya
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top