Economie

Mobiliser 100 milliards de dollars pour aider l’Afrique à lutter contre le COVID-19

Mobiliser 100 milliards de dollars pour aider l'Afrique à lutter contre le COVID-19

Le président congolais Félix Antoine Tshisekedi, président tournant de l’Union africaine, a salué la mobilisation de 100 milliards de dollars américains pour aider le continent à lutter contre les répercussions du nouveau virus Corona (Covid-19) sur ses économies, dans un discours qu’il a prononcé hier. , Mardi, à l’ouverture du sommet de Paris sur le financement des économies africaines, avec le président français Emmanuel Macron et la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva.

« Cela restera un gain même si le premier objectif est plus ambitieux. Ensemble, nous verrons comment nous pouvons revoir le modèle, et marcher dans la direction du New Deal proposé par le président français pour permettre à l’Afrique d’avoir la capacité », a déclaré le président tournant de l’Union africaine, devant une trentaine de dirigeants africains et européens et des responsables des grandes organisations économiques internationales. Pour faire face à cette crise », il a expliqué que le sommet de Paris est une opportunité pour l’Afrique de lever des fonds et de sauver le continent qui a été gravement touché par la pandémie de Covid-19.

Il a également examiné les droits de tirage spéciaux comme l’une des premières solutions de financement, tout en reconnaissant qu’elle est insuffisante, compte tenu de la forte demande estimée à plusieurs centaines de milliards, de son côté, le président français Emmanuel Macron a déclaré à la presse au début de la réunion que le sommet de Paris est une « réunion urgente et ambitieuse ». Il a souligné qu’il s’agit d’un sommet d’urgence en raison d’une urgence sanitaire, économique et sociale, sur le plan sanitaire, l’Afrique est le continent le moins immunisé au monde, et l’objectif est d’atteindre au moins 40% de la population vaccinale, selon le président français, qui a ajouté que le niveau social s’observe dans un très fort ralentissement de la croissance dans toute l’Afrique.

  Coronavirus: stratégies de déploiement de la vaccination contre le COVID-19 au Sierra Leone

Emmanuel Macron, qui estime les besoins de financement de l’Afrique à 285 milliards de dollars entre 2021 et 2025, a déclaré que le sommet de Paris était opportun car il allégerait les termes des DTS.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top