Economie

L’Union européenne s’apprête à investir 1 milliard d’euros pour construire des usines de vaccins en Afrique

L'Union européenne s'apprête à investir 1 milliard d'euros pour construire des usines de vaccins en Afrique

L’Union européenne a annoncé qu’elle investissait 1 milliard pour faciliter la construction d’usines de vaccins en Afrique. Cela a été révélé par la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, qui a ajouté que cela aidera le continent, où la vaccination contre le COVID-19 a à peine commencé dans de nombreux pays, à rattraper son retard, elle a fait les promesses à Rome lors d’un sommet sur la santé du G20, les principales économies du monde, la lutte contre le virus corona est centrale.

«Prévenir les futures urgences sanitaires signifie renforcer les capacités à travers le monde. Aujourd’hui, l’Afrique importe 99% de ses vaccins. Cela doit changer. Par conséquent, Team Europe lance une initiative avec des partenaires africains pour développer la production de vaccins en Afrique. L’initiative développera un certain nombre de hubs régionaux répartis sur tout le continent et s’appuiera sur la boîte à outils complète de Team Europe, y compris 1 milliard d’euros d’investissement », a-t-elle déclaré.

Le monde entier est à la recherche des vaccins corona actuellement rares. Les pays riches ont la plus longue paille. L’Afrique doit donc commencer à produire elle-même des vaccins, selon la Commission européenne. L’UE souhaite également faire don d’au moins 100 millions de doses aux pays les plus pauvres d’ici la fin de cette année, déclare von der Leyen, les pays en développement font pression pour que le droit de brevet sur les vaccins corona soit levé, afin que d’autres parties puissent également fabriquer les vaccins. Mais la plupart des dirigeants du G20 préféreraient que les détenteurs de brevets concluent des accords avec d’autres parties sur le partage de leurs droits, de leurs connaissances et de leur technologie.

  Investissement dans Uhuru Growth Fund pour stimuler la croissance des PME et des entreprises dirigées par des femmes en Afrique de l'Ouest

Trois grands fabricants de vaccins se sont engagés à Rome à fournir cette année et l’année prochaine aux pays à revenu moyen et faible environ 3,5 milliards de doses. Ils le font au prix coûtant ou à prix réduit, disent Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson (la société mère de Janssen à Leiden). Pfizer a promis 2 milliards de doses, Moderna à 95 millions et Johnson & Johnson à 500 millions.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top