Economie

Africa Renewable Energy Fund II obtient une première clôture de 130 millions d’euros avec les investissements SEFA et CTF

Africa Renewable Energy Fund II obtient une première clôture de 130 millions d'euros avec les investissements SEFA et CTF

Le Fonds pour les énergies renouvelables en Afrique II a réalisé sa première clôture à 130 millions d’euros, à la suite d’un investissement conjoint de 17,5 millions d’euros du Fonds pour l’énergie durable pour l’Afrique et du Fonds pour les technologies climatiques par l’intermédiaire de la Banque africaine de développement.

AREF II, successeur du fonds d’origine, est un fonds de capital-investissement d’énergie renouvelable à capital fixe d’une durée de 10 ans avec une capitalisation cible de 300 millions de dollars. L’Africa Renewable Energy Fund II, géré par Berkeley Energy, investit dans des projets d’énergie renouvelable à un stade précoce, réduisant ainsi non seulement les risques de la phase la plus incertaine des projets énergétiques, mais favorisant également une augmentation de la charge de base verte dans le mix de production de l’Afrique, «Nous sommes fiers d’être associés à Berkeley Energy et à d’autres investisseurs partageant les mêmes idées, et nous nous réjouissons du succès et du leadership continus d’AREF dans la promotion du développement durable de l’énergie sur le continent», a déclaré Kevin Kariuki, vice-président de la Banque africaine de développement pour l’énergie, l’énergie. , Climat et croissance verte.

Le Fonds pour l’énergie durable pour l’Afrique et le Fonds pour les technologies climatiques contribueront chacun à environ 8,7 millions d’euros pour mobiliser les investissements du secteur privé dans le secteur des énergies renouvelables en Afrique. Le Fonds pour l’énergie durable pour l’Afrique contribuera également au financement de la Facilité de soutien aux projets AREF II, qui finance l’assistance technique et le soutien aux projets à un stade précoce pour améliorer la bancabilité. Parmi les autres investisseurs figurent le groupe britannique CDC, le groupe italien CDP, la société néerlandaise de financement du développement (FMO) et SwedFund.

  Corne de l'Afrique : Une crise humanitaire menace 15 millions de personnes en raison de la pire sécheresse depuis des décennies

Luka Buljan, directeur général de Berkeley Energy, a déclaré : «Nous sommes très heureux d’avoir franchi cette étape avec le ferme soutien de nos bailleurs de fonds. La tranche catalytique du Fonds pour l’énergie durable pour l’Afrique et du Fonds pour les technologies climatiques aidera à mobiliser des investisseurs institutionnels privés jusqu’à un montant total de 300 millions d’euros.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top