Economie

L’Afrique de l’Ouest augmente sa part du classement des 250 meilleures entreprises africaines

L’Afrique de l’Ouest augmente sa part du classement des 250 meilleures entreprises africaines

Depuis plus de 16 ans, African Business organise un classement annuel des 250 meilleures entreprises africaines, regroupant les meilleures sociétés cotées sur les bourses nationales et régionales à travers l’Afrique. Dans cet article, nous nous concentrons sur les 20 meilleures entreprises d’Afrique de l’Ouest en 2022, le FMI a révisé à la hausse ses prévisions économiques les plus récentes (avril 2022) pour le Nigéria, avec une croissance désormais prévue à 3,4 % pour 2022 et 3,1 % pour 2023. Certains membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) voient une croissance africaine stable étoiles, dont la Côte d’Ivoire (prévue pour une croissance de 6,5 % en 2022, 6 % en 2023 et supérieure à 6 % par an jusqu’en 2027) et le Sénégal (prévision d’une croissance de 5 % cette année, 9,2 % en 2023 et 10 % en 2024).

Les perspectives se reflètent dans la hausse des cours des actions à la Bourse du Nigeria (NGX) – l’indice principal du conseil d’administration a augmenté de près de 20 % – et à la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), dont l’indice principal a augmenté de près de 55 %, la BRVM a son siège à Abidjan mais couvre les huit membres de l’UEMOA. La part des entreprises ouest-africaines dans notre liste a augmenté – il y a maintenant 31 entreprises dans le Top 250, trois de plus qu’en 2021, avec 8,6 % de la capitalisation boursière totale (contre 7,7 % l’année dernière), la NGX compte 20 sociétés cotées en tête du classement, contre 19 en 2021, bien qu’elle ne soit toujours que la troisième plus grande bourse en termes de capitalisation boursière (50,6 milliards de dollars) sur la liste. Dangote Cement, le mieux classé, est au 15e rang sur la liste, contre le 20e rang l’année dernière, après que la capitalisation boursière est passée de 8,9 milliards de dollars en 2021 à 11,2 milliards de dollars. Vient ensuite MTN Nigeria, qui est passée de la 23e à la 18e place cette année, avec une valeur marchande en hausse de 31 % à 10,5 milliards de dollars. Son confrère de télécommunications Airtel Africa est passé de la 16e à la 25e place.

  Libération de quatre Coréens enlevés au large de l'Afrique de l'Ouest

 

 

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top