Economie

L’Afrique deviendra la deuxième région à la croissance la plus rapide après l’Asie

L'Afrique deviendra la deuxième région à la croissance la plus rapide après l'Asie

L’Afrique devrait être la deuxième région du monde à la croissance la plus rapide après l’Asie en 2023-24, démontrant la résilience de son économie malgré les multiples chocs mondiaux, mais la croissance projetée dépendra des conditions mondiales et de la capacité du continent à renforcer sa résilience économique, selon le rapport Perspectives économiques en Afrique 2023 de la Banque africaine de développement, le rapport prévoit que l’Afrique consolidera sa reprise post-pandémie de Covid-19 à 4,3 % de croissance du PIB en 2024 contre 3,8 % en 2022. Quelque 22 pays enregistreront des taux de croissance supérieurs à 5 %, indique-t-il, il recommande des actions politiques solides, notamment en encourageant les industries vertes et en fournissant des garanties à grande échelle pour réduire les risques liés aux investissements du secteur privé dans la gestion du capital naturel à travers le continent.

Le lancement, auquel ont participé des dirigeants africains, des experts et des partenaires au développement, a été l’un des temps forts des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque à Charm el-Cheikh, en Égypte. C’était sous le thème, Mobiliser le financement du secteur privé pour le climat et la croissance verte, l’économiste en chef du Groupe de la Banque et vice-président pour la gouvernance économique et la gestion des connaissances, le professeur Kevin Urama, a présenté les conclusions du rapport, décrivant plusieurs actions politiques potentielles pour stimuler davantage le financement du secteur privé pour le climat et la croissance verte en Afrique, ces options comprennent l’exploitation de l’appétit mondial et national croissant du capital-investissement et du capital-risque pour les marchés africains et « un engagement prudent avec les marchés émergents du carbone et les échanges de dette contre le climat », a déclaré Urama.

  Africa Finance Corporation étend sa présence sur le marché des capitaux asiatique

Dévoilant le rapport de 220 pages, le président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a déclaré que les pays africains devaient faire plus, notamment en mobilisant davantage de ressources nationales et en restructurant la dette pour résister aux vents contraires mondiaux, « Les économies africaines vont dans la bonne direction », a déclaré Adesina, notant que cinq des six économies les plus performantes avant la pandémie devraient être de retour dans la ligue des 10 économies à la croissance la plus rapide au monde en 2023-2024.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top