Economie

L’Afrique au G20…Opportunités et défis

L’Afrique au G20…Opportunités et défis

Les analystes estiment que l’adhésion de l’Union africaine au G20 « signifie beaucoup » pour le continent, mais il faudra attendre de voir si l’Afrique obtiendra un « vrai siège » à la table du groupe, récemment, l’Union africaine, un bloc composé de 55 pays, est devenue membre permanent du G20, suite à l’approbation des membres du groupe lors d’un sommet tenu en Inde les 9 et 10 septembre, rapprochant l’union des pays les plus riches et les plus puissants dans le monde.

Enock Nyorikwa, économiste en chef au Centre pour les objectifs de développement durable pour l’Afrique, basé à Kigali, la capitale rwandaise, estime qu’il existe « de nombreuses manières par lesquelles le G20 peut avoir un impact tangible en Afrique », « Étant donné que les pays du G20 contribuent de manière significative à l’activité économique mondiale, l’accent mis par le groupe sur la promotion d’une croissance économique inclusive et durable créera davantage d’opportunités d’investissement et offrira aux pays africains un meilleur accès aux marchés mondiaux », a déclaré Nyorikwa à Anadolu, il a expliqué : « En créant un environnement propice à l’investissement, le G20 peut attirer davantage d’investissements directs étrangers en Afrique, ce qui entraînera une amélioration des infrastructures, des progrès technologiques et une augmentation des capacités de production sur le continent».

Créé en 1999 à la suite de la crise financière asiatique, le G20 est un forum intergouvernemental principalement préoccupé par les questions économiques. Il regroupe les vingt plus grandes économies du monde et compte parmi ses membres 19 pays et l’Union européenne, les États membres sont : l’Allemagne, la Turquie, l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, la France, l’Inde, l’Indonésie, l’Italie, le Japon, la Corée du Sud, le Mexique, la Russie, l’Arabie saoudite, l’Afrique du Sud, le Royaume-Uni et les États-Unis, Teddy Kaberuka, un analyste économique basé au Rwanda, estime que rejoindre le G20 « signifie beaucoup » pour le continent, Kaberuka a déclaré à Anatolie que « la présence de l’Union africaine au G20 est de la plus haute importance, car elle donne à l’Union l’occasion d’exprimer les défis auxquels le continent est confronté ».

  Le parcours des prêts chinois vers l’Afrique, de hauts en bas
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top