Economie

La RDC recherche des « investisseurs modernes » pour ses minerais

La RDC recherche des « investisseurs modernes » pour ses minerais

La République démocratique du Congo recherche des investisseurs modernes dans son secteur minier, s’adressant aux investisseurs lors de la 30ème édition du forum Mining Indaba en Afrique du Sud, le Directeur Général de l’Autorité de Régulation de la Sous-Traitance du Secteur Privé de la RDC a souligné l’ouverture de son pays à tous les investisseurs tout en soulignant la préférence pour des partenaires qui s’alignent sur sa vision d’une économie durable et croissance.

Mardi 6 février, Miguel Kashal Katemb a présenté le géant minier canadien Ivanhoe Mines comme un exemple d’« investisseur moderne », il s’est dit convaincu qu’avec les bons partenaires, il y aura « du gâteau pour tout le monde » dans la répartition équitable des richesses minières du pays, cette approche fait écho au programme du président Félix Tshisekedi visant à favoriser la création d’emplois et les opportunités entrepreneuriales, l’Autorité de régulation de la sous-traitance du secteur privé de la RDC constitue un lien essentiel entre les investisseurs miniers et les entreprises congolaises locales. Il facilite l’accès au marché et l’utilisation des ressources tout en garantissant une participation équitable à la chaîne de valeur minière.

Le secteur minier de la RDC a été confronté à des défis liés, entre autres, à la corruption, à l’exploitation illégale et au pillage présumé par des États et des entreprises étrangères, aux pratiques minières artisanales dangereuses et aux préoccupations concernant les conditions de travail, les richesses minières inexploitées du pays sont évaluées à 24 000 milliards de dollars.

  12 startups africaines sélectionnées pour le programme FAST Accelerator AI soutenu par Microsoft
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top