Economie

Projet régional de renforcement de la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme en Afrique de l’Ouest

Projet régional de renforcement de la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme en Afrique de l'Ouest

La Banque africaine de Développement et le Groupe de Travail intergouvernemental sur la lutte contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest ont officiellement lancé un projet triennal d’appui à la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme dans les pays membres, le projet, intitulé « Renforcement des capacités de lutte contre le blanchiment d’argent et de lutte contre le financement du terrorisme dans les États membres du groupe en transition », bénéficiera d’un soutien financier d’un montant de 5 millions de dollars du Groupe de la Banque africaine de développement.

La cérémonie de lancement, qui s’est tenue à Dakar, au Sénégal, a réuni des employés des deux institutions, des représentants des pays bénéficiaires, qui sont les pays membres du groupe, et l’Unité d’Information financière du Sénégal, Mohamed Cherif, directeur de la Banque africaine de Développement au Sénégal, et Edwin Harris Jr., directeur général du Groupe de Travail intergouvernemental sur la lutte contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest, représentaient leurs institutions, le projet contribuera à renforcer la résilience dans la région de l’Afrique de l’Ouest, en améliorant les systèmes de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, et en développant les capacités des États membres du groupe, avec un accent particulier sur les pays en transition, selon le canal médiatique de la Banque, il complète le plein soutien des engagements stratégiques et opérationnels du Groupe de la Banque aux niveaux national et régional. Il s’aligne également sur sa politique et son plan d’action sur la prévention des flux financiers illicites, ainsi que sur la stratégie du Groupe de la Banque pour la gouvernance économique en Afrique. M. Sharif a salué la coopération à long terme entre le groupe et la Banque africaine de développement, qui comprend des cours de formation pour les États membres et une assistance technique.

  Sunak appelle la Chambre des Lords à soutenir son projet d'expulser les migrants vers le Rwanda

À son tour, le directeur du groupe a exprimé sa satisfaction pour le financement, qui, selon lui, “arrive à un moment opportun pour soutenir la mise en œuvre du plan stratégique en cours du groupe pour les années 2023-2027 et contribuer à des interventions efficaces sur la lutte contre le blanchiment d’argent et les systèmes de financement du terrorisme dans les États membres”.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top