Economie

Le Soudan apure ses arriérés et accède à 2 milliards de dollars de nouveau financement de la Banque mondiale

Le Soudan apure ses arriérés et accède à 2 milliards de dollars de nouveau financement de la Banque mondiale

La République du Soudan a apuré ses arriérés envers l’Association internationale de développement (IDA), ce qui a permis son réengagement complet avec la Banque mondiale après près de trois décennies, ouvrant la voie au pays pour accéder à près de 2 milliards de dollars de subventions de l’IDA pour la réduction de la pauvreté et reprise économique durable. En réglant ses arriérés, le Soudan a également franchi une étape clé pour bénéficier d’un allégement global de la dette extérieure au titre de l’Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE).

«C’est une percée à un moment où le Soudan a besoin de l’aide du monde pour soutenir ses progrès en matière de développement. Les mesures prises jusqu’à présent, notamment l’apurement des arriérés et l’unification du taux de change, mettront le Soudan sur la voie d’un allégement substantiel de la dette, d’une relance économique et d’un développement inclusif », a déclaré le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass. «Je remercie le Gouvernement des États-Unis de sa générosité en facilitant le processus d’apurement des arriérés. Je félicite le gouvernement soudanais pour son engagement en faveur de la réforme et j’attends avec impatience les possibilités d’un soutien accru du Groupe de la Banque mondiale au peuple soudanais.

L’IDA appuie le programme de réforme du Soudan par le biais d’une opération de réengagement et de réforme de la politique de développement. Les réformes visent à soutenir le programme de croissance économique et de réduction de la pauvreté du Soudan, à rendre l’économie soudanaise plus compétitive, à accroître la transparence, à accroître les investissements, à créer des emplois et à renforcer la protection sociale.

  Partenariat entre VOGSY et Incentro pour stimuler la productivité et la rentabilité dans le secteur des services en Afrique

«Avec l’apurement de ces arriérés, nous espérons obtenir un financement du Groupe de la Banque mondiale et d’autres institutions multilatérales pour renforcer notre économie et atteindre tous les coins du Soudan avec des projets de développement transformateurs», a déclaré M. Gibril Ibrahim, ministre soudanais des Finances et de l’Économie. Planification. «Nous remercions le gouvernement américain d’avoir facilité ce processus d’apurement, qui soutient également notre action vers un allégement plus complet de la dette».

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top