Economie

Environ 5000 opportunités d’emploi et 1285 nouvelles entreprises devraient être créées au Burundi

Environ 5000 opportunités d'emploi et 1285 nouvelles entreprises devraient être créées au Burundi

L’Agence burundaise de promotion des investissements a révélé samedi qu’environ 1285 nouvelles entreprises devraient être créées au cours des trois premiers mois de 2021, ainsi que pas moins de 4970 nouvelles opportunités d’emploi sur le marché du travail burundais.

Dans son rapport trimestriel, cette institution publique a indiqué que 40% des nouvelles entreprises sont actives dans le secteur des services, en particulier dans le domaine des communications, 32% dans le secteur du commerce, 12% dans le secteur de la construction et 10% dans le secteur de la santé.

Le premier semestre de l’exercice 2020-2021 a vu l’immatriculation de 2586 nouvelles entreprises dans les domaines de l’industrie, de l’énergie, des mines et des transports, avec leur contribution attendue à la création de plus de 10600 emplois, les principales tâches de l’Agence de promotion des investissements sont de fournir des informations sur toutes les questions liées à l’investissement et au développement des exportations, et d’assister et de soutenir les investisseurs en général et les exportateurs en particulier, en particulier pour l’obtention de documents ou l’accomplissement des procédures prévues par la loi.

Les activités de l’agence n’ont pas échappé aux répercussions de la crise multisectorielle au Burundi à la suite des élections controversées de 2005, qui ont été marquées par la violence.

Tous les secteurs de l’économie nationale ont beaucoup souffert de cette crise et de fortes pressions sont toujours en place, dont la plus importante est le gel de la coopération internationale sur laquelle le pays compte à plus de 50% sur ses besoins de développement, dans l’intervalle, le pays s’est doté d’un ambitieux plan de développement national visant à faire du Burundi une puissance régionale montante dans les perspectives de l’année 2027.

  La production de pétrole brut du Ghana baisse de 17%

Le Plan National de Développement 2018-2027 est un document de référence pour tous les acteurs du développement, aux niveaux national, régional et international, la transformation structurelle de l’économie nationale, dans ce plan, est basée sur le développement de projets et de programmes pour des secteurs de croissance prometteurs afin de stimuler les exportations, créer des emplois, parvenir à l’inclusion sociale et attirer les investissements directs étrangers.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top