Politique

Algérie : La caisse de retraite est menacée de faillite et 3 millions d’Algériens ont un avenir inconnu

Algérie : La caisse de retraite est menacée de faillite et 3 millions d'Algériens ont un avenir inconnu

Récemment en Algérie, de nombreuses voix ont appelé à dénoncer la  « responsabilité des généraux » qui ont provoqué la crise dont souffre la Caisse nationale de retraite en raison des détournements de fonds qu’ils ont commis depuis l’an 2000. En effet, la stupidité des généraux les a poussé à croire que la Caisse nationale de retraite (CNR) est une rivière d’argent inépuisable, alors ils ont commis d’importants détournements de fonds, eux et leurs familles, et ont fait transférer des sommes importantes de la Caisse nationale de retraite (CNR) sur les comptes de leurs enfants à l’étranger sans être contrôlé ni interrogé, en particulier en été où les enfants des généraux font du tourisme dans des complexes de luxe …

Les économistes ont rapporté que la Caisse nationale des pensions (CNR) est confrontée au risque de faillite et traverse une crise sans précédent, et selon les chiffres annoncés par le gouvernement, le déficit (CNR) est d’environ 740 milliards de dinars en 2020 et atteindra 1300 milliards de dinars d’ici 2026, menaçant des millions d’Algériens à faible revenu qui représentent plus de trois millions de personnes, de sorte que leur avenir est inconnu, désastreux et compliqué en raison de la situation financière de l’Algérie, qui souffre de la baisse des prix du pétrole, en plus du risque de récession économique et d’inflation, ce qui pose un réel défi au gouvernement, qui est de continuer à verser des pensions aux citoyens même si les caisses de l’État sont vides et s’évaporent très rapidement alors que les revenus diminuent de manière significative.

  Bogdanov parle des contacts entre la Russie et le Soudan sur la création d'une base militaire sur la mer Rouge

Cette situation qui affectera près de 3 millions de retraités surtout avec  les mesures gouvernementales ratées, et donc la crise va s’installer et pousser le gouvernement à plus d’austérité budgétaire et à des solutions  impopulaires, alors que les généraux n’ont pas assez de marge de manœuvre pour acheter la paix sociale en subventionnant les denrées alimentaires comme ils le faisaient quand «Les prix du pétrole étaient  élevés», et qui a poussé les généraux à voler 1 000 milliards de dollars et n’ont pas été tenus pour responsables à ce jour.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top