Politique

Hakakind Hechilema a prêté serment en tant que président de la République de Zambie

Hakakind Hechilema a prêté serment en tant que président de la République de Zambie

Le président élu zambien Hakind Hachilema a prêté serment mardi par le juge en chef par intérim Michael Musona en tant que septième président de la République de Zambie, après avoir remporté les élections générales du 12 août, le président élu Hakind Hechilema et le vice-président élu Mutali Nalumango ont prêté serment, marquant l’accession au pouvoir, lors d’une cérémonie d’inauguration au stade national Hirose à Lusaka.

La cérémonie a réuni des centaines de personnes venues de tout le pays dans la capitale, ainsi que quelques délégations étrangères.

Parmi les chefs d’État et de gouvernement africains présents à l’investiture du président Hechilema figurent le président botswanais Mokgweetsi Masisi, son prédécesseur, l’ancien président Festus Mogae, et le chef de l’opposition, Dumilang Salishano, les dirigeants de la République démocratique du Congo, du Royaume d’Eswatini, du Kenya, du Malawi, du Mozambique, de la Namibie, de l’Afrique du Sud, de la Tanzanie, du Zimbabwe, le vice-président de l’Angola et les anciens présidents de la Tanzanie et du Nigéria ont également participé à la cérémonie.

Le président américain Joe Biden a envoyé une délégation dirigée par le directeur par intérim de l’Agence américaine pour le commerce et le développement, Inoh Ebong. La délégation comprend l’assistant spécial du président et directeur principal pour l’Afrique, Dana Banks, dans son discours inaugural, le président Hechilema, qui a fait de l’économie le centre de sa campagne, a promis une meilleure Zambie pour tous. Il s’est également engagé à travailler pour réformer l’économie, augmenter sa croissance et établir l’état de droit. « Nous adopterons une politique de tolérance zéro contre la corruption », a déclaré Hechilema.

  La Conférence nationale consultative des élections démarre en Somalie

Le nouveau président a remercié son prédécesseur, Edgar Longo, présent à la cérémonie, pour avoir facilité le changement de gouvernement, le candidat du « United National Development Party », Hakind Hechilema, s’était déjà présenté cinq fois aux élections présidentielles en 2006, 2008, 2011, 2015 et 2016 avant de remporter les élections du 12 août 2021 avec 59 % des voix.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top