Politique

Le gouvernement malien dément toute négociation avec les chefs de groupes armés

Le gouvernement malien dément toute négociation avec les chefs de groupes armés

 

Le gouvernement malien a démenti, dans un communiqué, la nouvelle qu’il avait décidé de mener des négociations avec des groupes terroristes, par l’intermédiaire du Conseil suprême islamique (la plus grande institution religieuse du pays), le communiqué officiel, diffusé à la télévision d’Etat, précise qu' »aucune organisation nationale ou internationale n’a été officiellement mandatée pour effectuer un tel travail ».

Le gouvernement malien a évoqué les recommandations émanant du dialogue national global et de la Conférence d’accord national, qui « vont dans le sens de la conduite de négociations entre tous les peuples du pays pour une réconciliation entre eux d’une manière qui serve la stabilité financière », notant que il a été atteint « par voie de presse annonçant des négociations entre un pays » le Mali et des chefs de groupes armés terroristes, le communiqué souligne que le gouvernement « se félicite des bonnes intentions exprimées par le public pour mener des négociations, et le remercie pour les efforts qu’il a déployés pour rétablir la stabilité et la tranquillité dans diverses parties du pays », ajoutant que « lorsque le gouvernement de la République du Mali juge utile d’ouvrir des négociations avec les groupes armés, quelle qu’en soit la nature. » Le peuple malien en sera informé par les voies appropriées.

Et mercredi dernier, il a été rapporté dans les colonnes de plusieurs journaux locaux, dont « Lesore », que le gouvernement a autorisé le Conseil suprême islamique du Mali à entamer des négociations avec les principaux dirigeants Iyad Ag Ghali et Amadou Koufa, qui sont à l’origine de la plupart des attaques sanglantes menées, ces dernières années, dans le nord du pays et le centre du Mali.

  Le Soudan ferme sa frontière avec l'Afrique centrale en raison de risques sécuritaires
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top