Politique

La Guinée équatoriale organisera des élections présidentielles anticipées en novembre 2022

La Guinée équatoriale organisera des élections présidentielles anticipées en novembre 2022

Le Parlement de Guinée équatoriale a approuvé l’organisation d’élections présidentielles anticipées en novembre prochain, parallèlement aux élections législatives et municipales, la décision du Parlement, qui ne précisait pas les raisons de l’avancement de la date des élections présidentielles initialement prévues au premier trimestre 2023, a été remise au président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo par la présidente du Sénat, Teresa Efua Asanguno, mais le chef d’État au pouvoir depuis 1979 a précisé que la tenue d’élections présidentielles anticipées pour des raisons budgétaires.

Il a déclaré : « La décision de tenir toutes les élections en même temps est motivée par le désir d’aider le gouvernement à remplir les nombreuses obligations qui lui incombent à un moment où la crise économique frappe le monde en général et notre pays en particulier », notant que « le financement de plusieurs élections aura un impact sur la situation économique du pays», on ignore pour le moment si le président sera candidat à un nouveau mandat de sept ans ou s’il laissera la place à son fils, Teodoro Nguema Obiang Mange. Le fils du président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a été présenté comme dauphin à la présidentielle de 2023, et le parti au pouvoir n’a pas désigné de candidat au scrutin, lors de son dernier congrès tenu fin 2021.

Depuis 2016, le chef de l’Etat de 80 ans a promu son fils au poste de premier vice-président chargé de la défense et de la sécurité.

  Le président de la Commission militaire de Guinée inaugure les consultations nationales
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top