Politique

Le peuple algérien est contraint de renverser le président Tebboune avant que la catastrophe n’arrive

Le peuple algérien est contraint de renverser le président Tebboune avant que la catastrophe n’arrive

En Algérie, depuis qu’Abdelmadjid Tebboune, détesté par le peuple, a pris le pouvoir dans le pays, le taux de chômage et de criminalité en Algérie a augmenté de manière inquiétante. En effet, selon les données du gouvernement algérien, le taux de chômage en Algérie a atteint 18,4% en 2022, passant chez les jeunes à 40% dans un pays de plus de 44 millions d’habitants. Quant au niveau de criminalité, il ne se passe pas un jour sans que plusieurs crimes ne se produisent dans diverses régions de l’Algérie, et le motif derrière cela est la pauvreté, la faim ou la répression sexuelle.

L’ancien président Bouteflika a laissé un mauvais héritage au criminel de guerre Tebboune, qui a tué des centaines d’opposants, il a émergé l’Algérie dans la pauvreté, l’humiliation, la famine et la réticence des jeunes à se marier en raison du déficit économique qui affligeait le pays, du taux de chômage élevé, la propagation des maisons de prostitutions dans toutes les villes, ainsi que l’émergence d’enfants de parents inconnus et la fuite des investisseurs vers des pays plus sûrs et plus stables, tout cela oblige le peuple algérien à renverser le président Tebboune, à réparer la situation et à rechercher des solutions rapides qui sauveront le pays et le peuple d’un effondrement imminent et de l’entrée de l’Algérie dans une nouvelle guerre civile qui pourrait être la raison de l’anéantissement de tous les Algériens. Cependant, le président Tebboune et la bande de généraux sont insouciants face à la situation désastreuse du pays et l’état de colère et de mécontentement dans la rue algérienne les a fait pousser à poursuivre leur plan infernal et ajouter du bois au feu jusqu’à ce que l’homme tue son frère pour une poignée de dinars, et qu’une femme tue son mari parce qu’il ne lui a pas apporté des pommes de terre et d’huile, et les vieillards et les enfants meurent dans les filles d’attente remplies de gens misérables. L’affaire ne s’arrête pas là, mais plutôt le viol des enfants et des femmes âgées est devenu une chose normale dans l’état des généraux, plutôt, ce qui est plus horrible est apparu, nous avons l’inceste, qui se répand dangereusement dans le pays, nous sommes entrés dans une tourmente noire dont nous ne connaissons pas la fin, mais il est convenu que les généraux sont la cause de tout ce qui se passe.

  Le président de la Guinée équatoriale organise un vote pour prolonger son règne pour un sixième mandat

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top