Politique

« L’Afrique de l’Est » appelle au financement des opérations militaires en RDC

« L'Afrique de l'Est » appelle au financement des opérations militaires en RDC

Le président de la République du Burundi et actuel président de la Communauté de l’Afrique de l’Est, Evariste Ndayishimiye, a appelé les Nations Unies à financer les opérations militaires du groupe dans l’est de la République démocratique du Congo, le chef de la Communauté de l’Afrique de l’Est a rassuré le peuple congolais sur le soutien du groupe à l’établissement de la paix dans l’est du pays, déclarant : « La Communauté de l’Afrique de l’Est restera avec vous, et ses armées resteront avec vous pour assurer votre sécurité jusqu’au gouvernement de la République démocratique du Congo met en place une armée et une police qui protègent tout le monde», le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, avait appelé tous les groupes armés, notamment le Mouvement du 23 mars, à déposer les armes et à rejoindre le programme de désarmement, démobilisation, réhabilitation et stabilisation communautaire, Tshisekedi a lancé cet appel dans un discours vidéo lors de sa participation à l’ouverture des travaux du troisième cycle du processus de paix dans l’est de la République démocratique du Congo, qui a été lancé dans la capitale kenyane, Nairobi.

« Nous devons certainement déposer les armes pour donner une chance à notre désir commun de reconstruire ensemble notre pays. L’objectif de ces consultations est d’élaborer une feuille de route pour formaliser la cessation définitive des hostilités et engager un processus de désarmement, Programme de démobilisation, de réhabilitation communautaire et de stabilisation, le moment est venu.» Pour que nous puissions adhérer à la voie du développement de notre pays qu’aucun individu ou groupe d’individus ne peut faire taire ou étouffer, de son côté, le président ougandais Yoweri Museveni, s’exprimant également par vidéoconférence, a averti que les groupes armés congolais affronteront la force militaire de l’EAC s’ils n’écoutent pas les appels lancés lors des processus de Luanda et de Nairobi (pour la paix en RDC), de son côté, le président rwandais Paul Kagame a promis son soutien à la réussite de ce troisième round du processus de Nairobi.

  Ramaphosa appelle les pays qui ont interdit les vols à les lever "immédiatement et de toute urgence"
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top