Politique

Les forces somaliennes contrôlent un port important et expulsent Al-Shabaab

Les forces somaliennes contrôlent un port important et expulsent Al-Shabaab

Le ministre somalien de la Défense a déclaré que les forces dirigées par son gouvernement ont pris le contrôle du bastion d’Al-Shabaab sur la côte de l’océan Indien, dans l’une de ses plus importantes victoires depuis le lancement d’une attaque contre le mouvement, qui s’est d’abord rebellé contre le gouvernement en 2007 avant de déclarer allégeance à Al-Qaïda.
Le ministre de la Défense, Abdikadir Mohamed Nur, a déclaré dans une émission de télévision appartenant à l’État que les forces avaient capturé la ville côtière de Harardre et la ville voisine de Galkad dans la région de Galmudug au centre de la Somalie, Harardri était une base majeure pour les pirates détournant des navires marchands jusqu’en 2011. Elle a ensuite été reprise par Al-Shabaab, « Les zones de Harardri et Galkad ont été prises des mains d’al-Shabaab », a déclaré Noor. « Cela signifie qu’al-Shabaab a été vaincu et parti. Les villes restantes seront également bientôt libérées », le Premier ministre Hamza Abdi Barre a décrit la prise de Haradir dans l’État central de Galmudug comme une victoire historique et a déclaré que l’ennemi de la nation avait été anéanti, plus tôt, les forces gouvernementales, travaillant conjointement avec les milices et les forces régionales de Galmudug et les forces de la région voisine du Puntland, ont capturé Eldiri, une autre ville de Galmudug, a déclaré Moulid Mahd, un officier supérieur des forces du Puntland.
Et contraint le gouvernement et les militants des milices claniques alliées du mouvement de jeunesse à quitter les régions du centre de la Somalie depuis le lancement d’une offensive majeure en août dernier, ces succès ont incité certains responsables à affirmer qu’al-Shabaab est à son dernier souffle.Cependant, les experts préviennent que le mouvement a été expulsé des grandes villes avant cela et qu’il s’est ensuite regroupé et a repris des zones que l’armée n’a pas la capacité de tenir, « Le succès ou l’effondrement n’est pas dans la phase offensive mais dans tout ce qui vient après », a déclaré Omar Mahmoud, analyste principal d’ICG pour l’Afrique de l’Est. « Al-Shabab est certainement sous pression, mais ils jouent le long jeu ».

  Exclusif : Comment le trésor public algérien a été pillé ?
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top