Politique

L’Armée nationale malienne s’est équipée de dix avions de combat et hélicoptères russes

L'Armée nationale malienne s'est équipée de dix avions de combat et hélicoptères russes

Selon des sources officielles, le président malien de transition, le colonel Asimi Guetta, a remis officiellement une dizaine d’avions de combat et d’hélicoptères à l’état-major de l’armée de l’air, le général de division Aliou Boy Diarra, ces nouveaux achats, tous de conception russe, comprennent des avions de combat Su-25, des avions d’attaque et d’entraînement L-39 Albatros et des hélicoptères de manœuvre Mi-8. Ces équipements permettront à l’armée de renforcer ses capacités dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. Les sources ont noté que ces avions sont dirigés vers diverses activités de terrain dans divers théâtres d’opérations, la cérémonie de passation de pouvoir s’est déroulée à l’aéroport international Modibo Keita-Seno, à la veille de la commémoration du 62e anniversaire de la fondation de l’armée malienne, en présence du Premier ministre, Kokala Maiga, et des membres du gouvernement, dont le Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le colonel Sadio Camara, ainsi que l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Mali, Igor Gromyko, le colonel Sadio Camara a déclaré, lors de cette cérémonie, que « la restauration de la souveraineté d’une nation ne se réduit pas à une date et à un discours, quelle que soit sa rhétorique, ni à l’érection d’un monument, et « c’est un long processus visant à permettant à l’État de garantir les besoins fondamentaux de tous ses citoyens en toute indépendance».

« Face aux nouvelles manifestations d’insécurité et à la crise multidimensionnelle, nous avons la tâche de moderniser le système de défense », a déclaré le ministre, depuis la prise du pouvoir par l’armée en 2020, les autorités de transition se sont dotées de plusieurs équipements militaires de la Russie, afin d’assurer une lutte efficace contre le terrorisme auquel le pays est confronté depuis une dizaine d’années, ce qui a permis – selon les autorités – d’augmenter la force de l’armée.

  La Banque nationale d'Égypte effectue plus de la moitié des transactions nationales de commerce électronique
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top